Econocom décroche un méga-contrat chez Airbus

06/05/10 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

L'avionneur Airbus, qui fait partie du groupe EADS, a choisi le programme de gestion ICT 'Desktop on Demand' d'Econocom. Il s'agit là d'un contrat de pas moins de 50 millions d'euros. 'Desktop on Demand' est une solution de gestion complète du matériel ICT d'une entreprise (stocks, gestion des actifs, financement, reprise et recyclage). Chez Airbus, l'accord porte concrètement sur le financement et le remplacement de 60.000 postes de travail sur 3 ans et ce dans les trois pays, où Airbus est installé: France, Allemagne et Grande-Bretagne.

Econocom décroche un méga-contrat chez Airbus

L'avionneur Airbus, qui fait partie du groupe EADS, a choisi le programme de gestion ICT 'Desktop on Demand' d'Econocom.

Il s'agit là d'un contrat de pas moins de 50 millions d'euros. 'Desktop on Demand' est une solution de gestion complète du matériel ICT d'une entreprise (stocks, gestion des actifs, financement, reprise et recyclage). Chez Airbus, l'accord porte concrètement sur le financement et le remplacement de 60.000 postes de travail sur 3 ans et ce dans les trois pays, où Airbus est installé: France, Allemagne et Grande-Bretagne.

Pour Airbus, ce contrat s'inscrit dans une transformation de son département ICT, incluant notamment une révision du 'lifecycle management', un ajustement du catalogue et un changement dans les processus. Tout cela a pour cadre le programme de réduction des coûts initié début 2007 chez EADS. "Ce projet est surtout intéressant, parce qu'il nous permet de convertir nos coûts d'investissements (capex) en coûts de fonctionnement (opex)", déclare Guus Dekkers, CIO d'Airbus, dans un communiqué de presse.

Pour Econocom, ce contrat constitue évidemment une formidable aubaine, peut-on aussi lire dans le communiqué de presse. D'autant plus que "depuis mars 2009, plus de 15 personnes au sein de nos différentes activités et à plusieurs niveaux de fonction ont été activement impliquées en vue de décrocher ce contrat", conclut le directeur général, Bruno Lemaistre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires