eBay envisagerait de revendre Skype

21/04/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Si eBay ne trouve pas une manière d'intégrer Skype sous forme de composante rentable à ses activités e-commerciales de base, le site de ventes aux enchères en ligne risque de le revendre d'ici la fin de l'année. Voilà ce que déclare son CEO, John Donahoe, dans le cadre d'une interview accordée au Financial Times.

Si eBay ne trouve pas une manière d'intégrer Skype sous forme de composante rentable à ses activités e-commerciales de base, le site de ventes aux enchères en ligne risque de le revendre d'ici la fin de l'année. Voilà ce que déclare son CEO, John Donahoe, dans le cadre d'une interview accordée au Financial Times.

Les déclarations de John Donahoe indiquent ainsi douloureusement combien eBay est désenchantée d'avoir acquis Skype qui a pesé lourdement sur ses chiffres de 2007. Même si son chiffre d'affaires a grimpé de 29 pour cent à 7,7 milliards de dollars, son bénéfice, lui, a régressé, entre autres à cause du débit d'1,4 milliard de dollars sur Skype. eBay croyait néanmoins fermement que Skype était le 'lubrifiant proverbial' dont les marchés en ligne avaient besoin pour fonctionner de manière parfaitement fluide. Aujourd'hui - quasiment trois ans après l'acquisition -, il est clair que Skype n'a pu répondre aux attentes et doit encore et toujours prouver son éventuelle plus-value vis-à-vis des autres processus 'business'.

John Donahoe - qui a repris cette année la fonction de CEO de Meg Whitman - déclare dans une interview accordée au Financial Times que 2008 sera une année-test pour les synergies: "Si les synergies sont fortes, nous les garderons dans notre portefeuille. Dans le cas contraire, nous devrons revoir notre position." Et cela pourrait éventuellement déboucher sur la revente de la filiale, a suggéré Donahoe.

Tout cela contraste fortement avec les performances mêmes du service téléphonique Skype. A cours du premier trimestre de cette année, la base des utilisateurs du service a continué de croître de quelque 33 millions de personnes. En tout, il y a à présent dans le monde plus de 309 millions d'utilisateurs de Skype. Et même si la grande majorité d'entre eux utilise principalement le programme à des fins de communication gratuite via l'internet, Skype enregistre quand même une croissance de ses services complémentaires payants.

Il convient aussi d'ajouter ici les rumeurs toujours plus présentes d'une vente potentielle de l'autre filiale, la plate-forme de paiements en ligne PayPal. PayPal croît plus fortement que les activités de base d'eBay et n'a donc, selon nombre d'experts, que peu de raisons stratégiques de faire encore partie d'eBay. A ce sujet, Donahoe a déclaré cependant "qu'il existe encore et toujours de grands avantages pour PayPal de demeurer dans le giron d'eBay" et qu'il s'attend à ce que PayPal y reste encore "plusieurs années".

Nos partenaires