Easynet en recherche d'équilibre

21/08/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le fournisseur de services internet Easynet consent un investissement à Amsterdam, mais en postpose un à Bruxelles. Voilà ce qu'on peut lire dans Trends-Tendances.

Le fournisseur de services internet Easynet consent un investissement à Amsterdam, mais en postpose un à Bruxelles. Voilà ce qu'on peut lire dans Trends-Tendances.

Dirk Peeters, le 'managing director' d'Easynet Benelux, déclare dans l'article que l'investissement à Amsterdam était une absolue nécessité. "Si nous y avions suffisamment d'espace - 5.000 mètres carrés - tel n'était pas le cas pour le courant. A présent, nous sommes équipés d'une alimentation en énergie de la nouvelle génération."

Le centre de données d'Amsterdam dispose aujourd'hui d'une puissance 3,2 mégawatts. Son client principal s'appelle British Sky Broadcasting qui y fait tourner le centre de sauvegarde pour ses 9 millions d'abonnés TV. BskyB est du reste aussi le propriétaire d'Easynet.

À propos de l'avenir du centre de données belge de 100 mètres carrés, le débat va encore bon train. "Nous demandons à nos clients s'ils veulent vraiment un emplacement belge", déclare Dirk Peeters. "Nous pouvons déménager à Amsterdam, Paris, Hambourg ou Londres. Du point de vue technique, ce n'est pas un problème, c'est plutôt psychologique."

Par ailleurs, Easynet Belgium a encaissé l'an dernier de nouveau 3,5 à 3,6 millions d'euros de perte. Le plan de relance qui vise les grands clients internationaux, ferait cependant des progrès. Levi's et Q-park, notamment, sont quelques nouveaux noms. Le bilan a par ailleurs été équilibré par l'apport d'une créance de 9,8 millions d'euros.

Source: Trends-Tendances

Nos partenaires