Eandis: l'externalisation s'accélère

15/02/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Eandis lance à nouveau un contrat d'externalisation à grande échelle, en l'occurrence de 29,5 millions EUR. Ceci alors qu'elle venait déjà d'attribuer un contrat d'externalisation à Belgacom-Telindus ICT. Preuve que ses besoins ICT sont gigantesques.

Eandis lance à nouveau un contrat d'externalisation à grande échelle, en l'occurrence de 29,5 millions EUR. Ceci alors qu'elle venait déjà d'attribuer un contrat d'externalisation à Belgacom-Telindus ICT. Preuve que ses besoins ICT sont gigantesques.

Moins d'un an après avoir signé un contrat d'externalisation ICT de 55,4 millions EUR sur plus de 5 ans avec Belgacom Telindus ICT (HP étant sous-traitant), le gestionnaire du réseau de distribution flamand Eandis vient de passer une nouvelle commande ICT de près de 30 millions EUR. Le premier 'outsourcing' concernait surtout la gestion du progiciel SAP, des postes de travail, des serveurs, du stockage et de l'hébergement du 'datacenter'. "Nous n'avions semble-t-il pas bien évalué nos besoins ICT, reconnaît Hilde Vanheule du service des achats d'Eandis. Du coup, nous avons très rapidement épuisé différents lots." Il s'agissait surtout des tâches liées aux applications (notamment SAP, CAD et GIS).

Le nouvel appel d'offres porte, sous la forme d'un contrat cadre, sur la mise à disposition dans les 2 prochaines années d'informaticiens répartis sur 5 lots: SAP, CAD/GIS, développement d'applications, test et qualité, et formations. "Pour chacun des lots, nous faisons une sélection de 5 à 7 fournisseurs. Pour chaque commande de lot, nous lancerons une mini-compétition entre ces sociétés", poursuit Vanheule. A noter que les 18 formateurs demandés seront encadrés dans une optique d'engagement définitif. Pour l'ensemble des lots, Eandis estime avoir besoin de quelque 178 équivalents temps plein.

Eandis a été créée en 2006 suite à la fusion des anciens opérateurs GeDIS, Electrabel Netten Vlaanderen (qui opérait sous le nom Netmanagement) et Indexis. Etant donné la libéralisation du marché de l'énergie, Electrabel s'est en effet retirée des activités de réseau pour distributeurs d'énergie. Or c'est précisément ce détachement par rapport à Electrabel qui a fait exploser les besoins ICT d'Eandis. "La création d'une structure ICT propre exigera certainement d'importantes ressources en termes humains d'ici 2010 au moins."

Nos partenaires