Eandis attribue le contrat du projet pilote des compteurs intelligents

15/03/10 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Eandis a attribué le contrat du premier projet-test des compteurs énergétiques intelligents à l'entreprise courtraisienne EnergyICT, laquelle fait partie depuis fin de l'an dernier du groupe luxembourgeois Elster.

Eandis a attribué le contrat du premier projet-test des compteurs énergétiques intelligents à l'entreprise courtraisienne EnergyICT, laquelle fait partie depuis fin de l'an dernier du groupe luxembourgeois Elster.

Comme on le sait, Eandis, conjointement avec Infrax et PBE, envisageait un projet pilote à grande échelle de compteurs énergétiques intelligents. Ces compteurs peuvent non seulement être lus à distance, mais assurent également une meilleure gestion de la consommation énergétique (électricité et gaz) et donc du réseau. L'objectif est d'en arriver ainsi à un réseau intelligent ('smart grid').

Eandis a elle-même développé un système de mesurage et de réglage de la consommation d'électricité et de gaz en fonction de l'offre et de la demande. Dans ce premier projet pilote, Eandis entend tester le nouveau système de manière approfondie dans une zone parfaitement délimitée. Cette année encore, quelque 4.200 compteurs intelligents seront ainsi installés dans deux communes malinoises, à savoir Leest et Hombeek.

EnergyICT, reprise en automne 2009 par la luxembourgeoise Elster, a remporté l'adjudication relative à l'infrastructure. Celle-ci consistera en des compteurs électroniques pour l'électricité et le gaz, des modules de communication et un système IT d'expérimentation, d'analyse et d'évaluation de la communication bidirectionnelle en temps réel entre les compteurs et la banque de données centrale. Le contrat a une valeur de plus de 4,65 millions d'euros.

Si ce premier projet pilote est une réussite, un deuxième suivra avec 40.000 compteurs. Un budget de 135 millions d'euros a été prévu pour les deux tests.

Si l'évaluation des deux projets pilotes s'avère positive, le déploiement définitif pourra débuter en 2014. A l'horizon 2019, tout le monde devrait disposer d'un compteur intelligent. L'ensemble du projet de ces compteurs devrait certainement coûter 1,5 milliard d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires