E-ve séduite par l'e-chèque repas

29/04/10 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Datanews

A peine Accor et Sodexo, les deux poids lourds du marché belge, avaient-ils dévoilé leur stratégie en matière de chèque repas électronique qu'un nouvel acteur se profilait à l'horizon.

E-ve séduite par l'e-chèque repas

A peine Accor et Sodexo, les deux poids lourds du marché belge, avaient-ils dévoilé leur stratégie en matière de chèque repas électronique qu'un nouvel acteur se profilait à l'horizon.

Question de confirmer la volonté de Vincent Van Quickenborne, ministre de l'entreprise et de la simplification, de voir davantage de concurrence sur ce marché. Et, partant, de faire baisser les prix. Même si cela reste évidemment à voir...

Quoi qu'il en soit, la jeune société E-Ve (Electronic Voucher Emitter) estime que son chèque repas électronique E-Kena sera meilleur marché pour les marchands et pour les employeurs, plus facile à utiliser et plus rapide. La société a appuyé son produit sur la technologie de la firme belge Payfair, déjà connue chez nous pour le déploiement d'un système de paiement concurrent de MasterCard et de Visa.

D'ici la fin de l'année d'ailleurs, le système Payfair devrait être disponible non seulement chez Colruyt, partenaire de la première heure, mais aussi dans la plupart des grandes chaînes de distribution. Grâce à ce partenariat, E-ve affirme que son système sera financièrement plus intéressant puisque le coût pour le commerçant ne sera plus exprimé en pourcentage de la transaction, mais représentera un montant fixe. E-ve souhaitait en outre un système ouvert et durable, ce qui s'inscrit parfaitement dans la stratégie de Payfair.

En savoir plus sur:

Nos partenaires