Du tumulte autour des apps open source dans Windows Phone Marketplace

18/02/11 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

Les apps mobiles sous licence GPLv3, Affero GPLv3 et LGPLv3 ne peuvent (provisoirement) pas être distribuées et vendues via le magasin d'applications Windows Phone Marketplace de Microsoft.

Du tumulte autour des apps open source dans Windows Phone Marketplace

Les apps mobiles sous licence GPLv3, Affero GPLv3 et LGPLv3 ne peuvent (provisoirement) pas être distribuées et vendues via le magasin d'applications Windows Phone Marketplace de Microsoft.

Voilà ce qu'a découvert l'évangéliste Red Hat, Jan Wildeboer. Il a en effet observé que les apps dans le Marketplace de Windows Phone ne peuvent rien contenir qui tombe sous le coup de la 'Excluded license'. Cette 'Excluded license' mentionne à son tour les licences GPLv3 (comprenez: la troisième version assez largement acceptée de la licence publique pour l'open source).

Wildeboer en conclut que Windows entend n'avoir rien à faire avec les logiciels à code ouvert (open source). Il qualifie cette attitude d''uncool'. "Que cela émane d'une entreprise qui se réclame publiquement amie de l'open source, qui veut faire de Windows la meilleure plate-forme pour l'open source, voilà qui devrait une fois encore faire réfléchir les développeurs quant à savoir si cette plate-forme mobile est bien celle qu'ils souhaitent." Wildeboer fait ainsi référence aux efforts déployés par Microsoft dans le monde des entreprises en vue de faire collaborer les logiciels open source avec sa propre technologie.

L'on ne sait pas bien pourquoi Microsoft bloquerait les apps GPLv3. Certains observateurs pensent que l'entreprise veut surtout se couvrir du point de vue juridique, par exemple contre les procès en matière de brevets qui peuvent être exploités/abusés dans les apps à code ouvert que Microsoft aurait alors distribuées.

Dans une réaction, Microsoft souhaite nuancer l'information. L'entreprise affirme que son Windows Phone Marketplace supporte bien plusieurs licences open source, dont BSD, MIT, Apache Software License 2.0, MS-PL et d'autres licences comparables. Elle laisse en outre la porte entrouverte "Nous réexaminons notre 'Application Provider Agreement' de temps à autre, sur base des réactions des clients et développeurs. Nous examinons la possibilité de l'adapter, en vue de supporter d'autres applications basées open source dans des prochaines révisions."

Nos partenaires