"Du sexe certes, mais aussi une violence toute retenue dans la pub Duke Nukem"

25/10/11 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Datanews

Fidèle à son image, Duke réussit encore à créer la controverse. La publicité destinée à promouvoir le jeu Duke Nukem Forever, contenait trop de danseuses dénudées, de sexe lesbien et de seins nus, a estimé l'Advertising Standards Authority (ASA) britannique.

"Du sexe certes, mais aussi une violence toute retenue dans la pub Duke Nukem"

Fidèle à son image, Duke réussit encore à créer la controverse. La publicité destinée à promouvoir le jeu Duke Nukem Forever, contenait trop de danseuses dénudées, de sexe lesbien et de seins nus, a estimé l'Advertising Standards Authority (ASA) britannique. Duke Nukem Forever, la toute nouvelle version du jeu, est sorti en juin. Le spot publicitaire qui fut diffusé à l'époque sur les écrans TV britanniques, a suscité des réactions indignées de certains téléspectateurs. L'ASA reçu 34 plaintes qualifiant la publicité de scandaleuse et d'irresponsable. Les plaignants la trouvaient trop sexiste, trop violente et trop explicite et dénonçaient les images susceptibles de nuire aux enfants et aux personnes sensibles.

Même si ce spot était diffusé après 21 heures, l'ASA décida néanmoins que la vision de filles nues dansant à une barre dans un club de strip-tease et celle de face d'une femme ne portant qu'un string ne pouvaient passer à cette heure de la soirée, et ce même si les seins et les organes inférieurs des corps étaient masqués par voie logicielle. Le contrôleur publicitaire n'accepta pas non plus que dans un jeu de type cartoon et 'Over-the-top' destiné à parodier des héros baraqués, du contenu sexuel et de la violence soient présents, comme ses auteurs l'argumentaient. L'ASA accorda cependant son autorisation pour diffuser le spot après 23 heures.

La violence dans le spot publicitaire pour Duke Nukem Forever posa moins de problèmes à l'ASA. Elle jugea en effet que la violence dans la pub n'était pas de nature à troubler ou à blesser les enfants ou les personnes sensibles.

A chacun de juger par soi-même ce qui est le plus gênant de la violence ou du sexe. La vidéo suivante montre en effet la publicité non censurée de Duke Nukem Forever.

En savoir plus sur:

Nos partenaires