Du retard pour le centre de données malinois

14/10/11 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Datanews

En octobre de l'année dernière, nous vous informions que Syntigo - la filiale ICT de la SNCB-Holding - et Siemens IT Solutions and Services allaient créer un nouveau centre de données à Muizen près de Malines.

Du retard pour le centre de données malinois

En octobre de l'année dernière, nous vous informions que Syntigo - la filiale ICT de la SNCB-Holding - et Siemens IT Solutions and Services allaient créer un nouveau centre de données à Muizen près de Malines. Le centre devait occuper une surface de 3.000 m² sur un site de la SNCB-Holding à la gare de Muizen. Cet emplacement avait été choisi en raison de la proximité d'importants réseaux d'électricité et de télécommunications tels le réseau à fibre optique Syntigo. AlphaCloud entendait surtout desservir les entreprises et institutions de la capitale.

Dès l'entame du projet, l'objectif fut de répondre aux plus hautes exigences en matière d'efficience énergétique. L'on fit par conséquent appel à Ingenium, afin de déterminer notamment la PUE (Power Usage Effectiveness) des diverses solutions présentées initialement. Et le partenaire fut donc en fin de compte Siemens IT Solutions and Services, entre-temps rachetée par Atos Origin et rebaptisée AtoS.

Cette intégration de Siemens IT Solutions and Services dans le groupe AtoS n'a, selon Syntigo, pas eu d'impact sur les plans de construction. Pour AtoS, le nouveau centre de données représente encore et toujours une importante opportunité de croissance en Belgique. C'est précisément pourquoi AtoS avait ouvert en avril de l'an dernier aussi un centre de données à Huizingen. Entre-temps, le chantier de Muizen a certes débuté, mais la date prévue au départ d'être opérationnel en janvier 2012 ne pourra pas être tenue.

"Des protestations des riverains ont engendré du retard", explique-t-on chez AlphaCloud. Ces riverains craignaient que les normes sonores ne soient pas respectées et avaient par conséquent déposé une plainte. Résultat: le concept technique du bâtiment fut revérifié en profondeur. De ce contrôle, il est apparu que le bâtiment final satisfera entièrement aux normes en vigueur. La co-entreprise entre Syntigo et AtoS a donc obtenu gain de cause, et la construction a pu commencer. AlphaCloud espère à présent être opérationnel d'ici le milieu de l'an prochain.

Entre-temps, le comité de direction d'AlphaCloud a nommé le 15 septembre Dirk Vanermen, l'ex-managed services manager d'AtoS, CEO de la co-entreprise. Un nouveau CFO a également été engagé en la personne de Sammy Courtens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires