Drame du Pukkelpop: des factures GSM salées

23/09/11 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

Source: Datanews

Des milliers de personnes qui ont, le soir du drame du Pukkelpop, tenté en vain d'appeler un membre de leur famille ou un ami, reçoivent maintenant une facture pas piquée des vers pour tous ces appels restés sans réponse. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal Het Belang van Limburg.

Drame du Pukkelpop: des factures GSM salées

Des milliers de personnes qui ont, le soir du drame du Pukkelpop, tenté en vain d'appeler un membre de leur famille ou un ami, reçoivent maintenant une facture pas piquée des vers pour tous ces appels restés sans réponse. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal Het Belang van Limburg.

Quiconque a appelé le soir de la catastrophe du Pukkelpop un membre de sa famille ou un ami sur le site en question, a abouti dans la plupart des cas directement sur la messagerie vocale de cette personne. Le réseau était en effet lourdement surchargé entre 19 et 23 heures.

"Lorsqu'on aboutit sur une messagerie vocale, cela signifie que l'on a établi la connexion, et celle-ci est alors automatiquement facturée", explique Frédérique Verbiest de Proximus. "Dans le cas du drame de Pukkelpop, c'est évidemment très navrant. Voilà pourquoi nous invitons les personnes qui connaissent ce problème de frais supplémentaires sur leur facture de prendre contact avec notre service clientèle. Celui-ci examinera alors chaque cas individuellement."

Chez Base et Mobistar, les autres grands opérateurs en Belgique, l'on tient le même langage. Il n'empêche qu'aucun opérateur ne souhaite déclarer que ce supplément de frais sera remboursé, conclut le journal.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires