Dorponline entend mettre en exergue l'e-commerce local

21/12/16 à 11:55 - Mise à jour à 14:05

Source: Datanews

L'e-commerce concerne surtout des acteurs nationaux et internationaux. Mais un entrepreneur gantois lance à présent avec Dorponline une plate-forme permettant à chaque ville ou commune de proposer des produits locaux.

Dorponline entend mettre en exergue l'e-commerce local

. © .

Aujourd'hui même sort Lovendegemonline.be, une première plate-forme en ligne sur laquelle les commerçants locaux de la commune gantoise de Lovendegem peuvent vendre leurs produits aux habitants du coin. Lovendegem est ainsi la première commune à figurer sur la plate-forme, mais son fondateur Maxim Sergeant entend à terme desservir également d'autres villes et communes.

"L'objectif est que les consommateurs puissent acheter en ligne des produits locaux. Je rêve que les gens prennent conscience qu'ils peuvent aussi faire leurs emplettes en ligne chez leur boucher, boulanger ou ferme bio locaux, et j'ai donc voulu renforcer le lien entre l'habitant et le négociant local, car cela permet à une commune de vivre."

Des boulangers aux commerçants locaux

Sergeant n'en est pas à son coup d'essai. Il y a quelques années, il a en effet lancé Bakkersonline.be, une plate-forme en ligne pour les boulangers où chacun peut commander son pain en ligne. Le site compte aujourd'hui déjà plus de 200 boulangers et 40.000 utilisateurs, ce qui représente 1,3 million d'euros par an de pains et de pâtisserie, soit quelque 64.000 commandes.

La plate-forme Dorponline repose sur le même moteur, mais est davantage multisectoriel. Elle se concentre principalement sur les produits frais généralement achetés et collectés localement.

Cartes de fidélité et livraison à domicile

Initialement, Lovendegemonline.be recense douze commerces. La plate-forme en ligne se trouve dans sa première phase. D'ici un an, Sergeant entend aussi introduire une carte de fidélité numérique pour le village, en collaboration avec Joyn (la fusion entre Citylife, Qustomer et Het Opzet). Il devrait être également possible d'acquérir un chèque-cadeau numérique pour le commerçant local (2ème phase).

Dans une troisième phase, d'ici un an, Sergeant veut examiner s'il est possible de livrer aussi les produits locaux à domicile: "Nous devons encore voir comment faire, mais nous sommes ouverts à tout acteur désireux de collaborer avec nous. D'éventuels projets en matière d'emploi social nous intéressent aussi. Lovendegem, c'est un peu moins de dix mille habitants assez concentrés. Les livraisons à domicile devraient donc être parfaitement faisables."

Lovendegem, qui n'est pas par hasard le lieu de naissance de Sergeant, est la première commune à figurer sur Dorponline. Oostakker, une autre commune gantoise, sera la prochaine. L'on y proposera d'abord des cartes de fidélité numériques et des chèques-cadeaux. Ensuite, Dorponline s'ouvrira aux autres régions. "Lovendegem est le poisson-pilote. Dès que tout coulera de source, nous nous étendrons géographiquement", conclut un enthousiaste Maxim Sergeant.

Nos partenaires