Dommages et intérêts colossaux requis à l'encontre de Facebook

12/07/16 à 15:44 - Mise à jour à 15:43

Source: Datanews

Des familles de victimes de violences terroristes au Moyen-Orient réclament 1 milliard de dollars en dommages et intérêts à Facebook. Ces familles accusent le réseau social de complicité présumée dans la mort de leurs proches, vu qu'il aurait facilité les attentats en offrant un forum en ligne au mouvement islamiste radical Hamas.

Dommages et intérêts colossaux requis à l'encontre de Facebook

© Reuters

"Pour dire les choses simplement, le Hamas utilise Facebook comme outil au service du terrorisme", peut-on notamment lire dans le réquisitoire de 60 pages introduit ce dimanche à New York.

Cette action en justice est l'oeuvre de cinq familles. Toutes ont la nationalité américaine, mais presque toutes vivent en Israël. Parmi elles, les parents d'un adolescent de 16 ans enlevé et tué en 2014, ainsi que les parents d'une petite fille de trois mois à peine qui avait été tuée à Jérusalem en octobre de la même année dans une attaque à la voiture-bélier visant la foule.

Facebook a réagi ce lundi par un communiqué général stipulant qu'il n'y a pas de place sur son réseau pour les contenus encourageant la violence, les menaces directes ou la haine. Le réseau social a d'ailleurs lancé un appel à ses utilisateurs afin de les inciter à immédiatement dénoncer de tels contenus. (ANP)

Nos partenaires