Domino's Pizza piratée et rançonnée: les données de 600.000 clients menacées

18/06/14 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Datanews

Le collectif de pirates Rex Mundi a piraté les sites web belges et français de Domino's Pizza et y a dérobé les données de 600.000 clients. Les auteurs exigent une rançon de 30.000 euros. Si Domino's ne paie pas, les données seront rendues publiques.

Domino's Pizza piratée et rançonnée: les données de 600.000 clients menacées

© reuters

Le 13 juin, Domino's Pizza a été la victime d'une cyber-attaque, l'oeuvre du collectif de pirates Rex Mundi. Les sites web français et belges de la chaîne de fastfood ont été piratés.

Le collectif y a mis la main sur les mots de passe de pas moins de 600.000 clients, dont 58.000 belges, selon les rumeurs. Ces mots de passe donnent aux pirates accès aux données des utilisateurs, comme les numéros de téléphone, adresses postales et e-mail. Aucune donnée bancaire n'a toutefois été subtilisée.

Rex Mundi a rançonné publiquement Domino's Pizza via Twitter: le collectif de pirates exigeait le paiement par la chaîne de pizzas d'une rançon de 30.000 euros pour ce mardi soir 20 heures. Si la chaîne ne payait pas, les données privées seraient rendues publiques.

Domino's Pizza refuse de verser le montant réclamé. "Nous n'allons pas céder au chantage d'une organisation criminelle", déclare-t-on chez Domino's France. "Actuellement, nous n'avons reçu aucune information nous indiquant que des données de clients ont été publiées sur internet."

Les entreprises de sécurité web telles Vasco invitent les clients de Domino's de modifier leur nom d'utilisateur et leur mot de passe, selon ZDNet, et ce, tant sur le site web de Domino's que sur d'autres sites web, pour lesquels les mêmes données de login sont utilisées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires