Diminution de production chez les concurrents de l'Pad

03/06/11 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Datanews

Mark Moskowitz, analyste chez JPMorgan, envisage des plannings de production moindres pour les tablettes concurrentes en raison du succès rencontré par l'iPad.

Diminution de production chez les concurrents de l'Pad

Mark Moskowitz, analyste chez JPMorgan, envisage des plannings de production moindres pour les tablettes concurrentes en raison du succès rencontré par l'iPad.

Les fabricants de tablettes non Apple auraient décidé en raison du succès de l'iPad, suivi par l'iPad2, de réduire de 10 pour cent leur production par rapport à mars de l'année dernière. Concrètement, la production passerait ainsi de 81 à 73 millions d'appareils. Selon Moskowitz, cela concerne Asustek (Eee Pad Transformer), Motorola (XOOM), RIM (Playbook) et Samsung (Galaxy Tab). Selon l'étude, c'est la conséquence d'une certaine "dose de sens de la réalité" chez ces producteurs qui constatent que les appareils "éprouvent beaucoup de mal" vis-à-vis de l'iPad et ne génèrent pas la demande espérée. D'autres fabricants, tels Lenovo et HTC, ne réduiraient pas leur planning de production, de même qu'Apple, qui est encore et toujours aux prises avec le problème d'acheminer suffisamment d'appareils dans les magasins. D'après les rumeurs, Apple produirait cette année quelque 38 millions d'iPad contre 8 millions chez Acer et 6,5 millions chez Samsung 6,5.

Pas encore de concurrence L'analyste estime que l'offre de la première génération de tablettes non Apple ne permet pas des attentes de plannings de production supérieurs étant donné leurs prix et leurs fonctionnalités. Voilà qui ressemble à un appel dissimulé à la mise à disposition générale d'Android 3.x ('Honeycomb'), qui a été spécifiquement conçu pour une utilisation dans les tablettes, ce qui fait que les tablettes non Apple sont dans l'incapacité de mener réellement le combat contre l'iPad. D'autre part, Apple ne reste pas non plus les bras croisés et va selon toute vraisemblance annoncé une nouvelle version de son iOS lors de sa prochaine World Wide Developers Conference.

Comme avantage dans la réduction des plannings de production, Moskowitz distingue le fait qu'une 'tablet bubbel' puisse être évitée plus tard cette année encore. En effet, avec des niveaux de production supérieurs, il existe le danger que les magasins se retrouvent engorgés de tablettes invendues (et assurément invendables). Par ailleurs, les tablettes, même avec des chiffres inférieurs, exerceraient quand même déjà un solide impact sur le marché des ordinateurs portables et des PC de bureau, ainsi que sur toute la chaîne de production à haute technologie. Selon d'aucuns, Apple aurait du reste déjà négocié avec des fournisseurs de composants à utiliser dans l'iPad 3. Et de citer des noms comme Radiant Opto-Electronics (écrans LED rétro-éclairés) et Samsung, Chimei Innolux (écrans tactiles).

En savoir plus sur:

Nos partenaires