Digitale Delta chargée d'améliorer la gestion de l'eau aux Pays-Bas

26/06/13 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Datanews

Les Pays-Bas démarrent un projet à grande échelle d'une gestion plus intelligente de l'eau. IBM est le partenaire technologique du consortium public-privé.

Digitale Delta chargée d'améliorer la gestion de l'eau aux Pays-Bas

Le Nederlandse Rijkswaterstaat, Waterschap Delfland, TU Delft, Deltares et IBM lancent conjointement le projet 'Digitale Delta'. Pendant 12 mois, ils vont analyser ensemble comment améliorer la gestion de l'eau aux Pays-Bas sur base d'un meilleur partage des informations et d'une réutilisation intelligente d'applications ICT. L'objectif est également d'accroître ainsi la position économique du secteur néerlandais de l'eau à l'étranger.

Economies

Les Pays-Bas disposent déjà d'un système de gestion de l'eau performant, mais en raison de conditions météorologiques en évolution rapide, les coûts de la gestion de l'eau ne cessent de grimper année après année. Selon le Bestuursakkoord Water, les autorités néerlandaises dépensent annuellement 7 milliards d'euros à la gestion de l'eau, et ces coûts grimperont encore d'1 à 2 milliards d'euros dans les 7 ans à venir sans intervention. Voilà pourquoi le projet Digitale Delta entend regrouper les données de différents projets en la matière, afin de pouvoir réaliser des économies. Il s'agit en l'occurrence de données pluviométriques, sur l'état de l'eau, sur sa qualité, celles données par les capteurs installés sur les digues, mais aussi de données de radars, de modèles prévisionnels, ainsi que de données au niveau des écluses et des barrages par exemple.

Analyse de 'big data'

L'objectif est d'analyser ensuite toutes ces 'big data' pour mieux pouvoir prévoir notamment les risques d'inondation, de sécheresse, mais aussi la qualité de l'eau. Au sein de Digital Delta, IBM installera un système intelligent, basé 'cloud' articulé autour de son propre logiciel 'Intelligent Water' et de la solution 'Smarter Water Resource Management' existante. En outre, IBM fournira aussi les services de consultance nécessaires au projet. "Grâce à ce projet innovant, nous pourrons fournir un exemple mondial de la puissance des 'big data' et de l'analytique en vue de gérer la qualité de l'eau et de déterminer les risques d'inondation", a expliqué Michael J Dixon, general manager Global Smarter Cities chez IBM.

En savoir plus sur:

Nos partenaires