Digipolis choisit Fujitsu pour ses serveurs

19/02/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Digipolis, le fournisseur de services ICT des villes d'Anvers et de Gand et de leurs CPAS, a attribué un important contrat-cadre à Fujitsu Technology Solutions, l'ex-Fujitsu Siemens Computers. Il s'agit de la rénovation complète de la plate-forme des serveurs de Digipolis.

Digipolis, le fournisseur de services ICT des villes d'Anvers et de Gand et de leurs CPAS, a attribué un important contrat-cadre à Fujitsu Technology Solutions, l'ex-Fujitsu Siemens Computers. Il s'agit de la rénovation complète de la plate-forme des serveurs de Digipolis.

"Dans les ex-bâtiments d'Alcatel, surnommés là-bas 'Den Bell', les services back-office anversois seront bientôt consolidés, déclare Peter Crombecq, directeur de Digipolis. Pour nous, c'était là l'une des principales raisons de rénover notre plate-forme." Den Bell accueillera 1.800 postes de travail. Momentanément, Digipolis dispose de quelque 280 serveurs et 2 ordinateurs centraux. Ces derniers migreront aussi vers des serveurs x86 d'Intel.

Le contrat a une valeur de plus de 12,5 millions EUR sur 5 ans avec une prolongation possible de 2 ans. "Pour nous, il est important de savoir que notre plate-forme sera parée pour les 5 années à venir, ajoute Crombecq. Il s'agit entre autres de choses comme la virtualisation, l'équilibre dynamique de la charge sur de grandes distances et un impact aussi vert que possible." Par ailleurs, le contrat prévoit aussi le rafraîchissement de l'infrastructure des serveurs à Gand, même si cela se fera probablement dans une phase ultérieure.

Nos partenaires