DigiNotar BV en faillite

21/09/11 à 10:27 - Mise à jour à 10:27

Source: Datanews

Le distributeur néerlandais de certificats DigiNotar BV a été déclaré en faillite à sa demande suite au piratage dont il avait fait l'objet plus tôt cette année.

DigiNotar BV en faillite

Le distributeur néerlandais de certificats DigiNotar BV a été déclaré en faillite à sa demande suite au piratage dont il avait fait l'objet plus tôt cette année.

Depuis qu'en août de cette année, les systèmes du distributeur de certificats SSL DigiNotar BV avaient été piratés et que de faux certificats avaient été créés, la société a connu une rapide descente aux enfers. Après que le gouvernement néerlandais ait repris lui-même la gestion de ses certificats et qu'un rapport de Fox-IT ait été particulièrement négatif vis-à-vis de l'entreprise, l'enregistrement de DigiNotar comme distributeur de certificats a été supprimé le 15 septembre dernier par le contrôleur néerlandais des télécoms OPTA (arrêté étendu avec explication, y compris une 'timeline' étoffée ). Les utilisateurs de certificats DigiNotar ont jusqu'au 27 septembre pour acquérir un certificat de substitution auprès d'un autre distributeur.

Faillite volontaire

Le résultat de ces événements, c'est que DigiNotar BV a remis le 19 septembre une requête volontaire de faillite auprès du tribunal de Haarlem. La faillite a été prononcée le 20 septembre. Un curateur a été désigné pour gérer l'entreprise et la suite.

DigiNotar était une filiale à 100 pour cent de Vasco Data Security depuis le début de cette année. T. Kendall Hunt, CEO et président de Vasco, "regrette cette action et les circonstances qui l'ont amenée", mais insiste sur le fait que "DigiNotar n'a pas d'impact sur l'expertise fondamentale de Vasco dans le domaine de l'authentification". Vasco ajoute que les systèmes des deux entreprises étaient toujours séparés les uns des autres. Actuellement, l'on tente de déterminer le montant des dégâts, mais Vasco tient compte aussi du fait qu'elle pourra encore utiliser ultérieurement la technologie des certificats acquise dans ses gammes de produits existantes. Ce fut en effet la gestion opérationnelle de l'infrastructure de DigiNotar (comme l'absence d'antivirus sur les serveurs) qui a provoqué les problèmes, et non pas la technologie des certificats.

Nos partenaires