DIGI-taal remporte le concours de co-création Sociaal Innovatie Lab

25/06/12 à 13:35 - Mise à jour à 13:35

Source: Datanews

DIGI-taal, une plate-forme qui met en contact des personnes non néerlandophones avec un pool de bénévoles néerlandophones dans le but d'exercer le néerlandais durant les loisirs, a remporté le premier "Sociaal Innovatie Lab". Ce dimanche, la fondation Roi Baudouin a attribué au projet une bourse de 5.000 euros.

DIGI-taal remporte le concours de co-création Sociaal Innovatie Lab

DIGI-taal, une plate-forme qui met en contact des personnes non néerlandophones avec un pool de bénévoles néerlandophones dans le but d'exercer le néerlandais durant les loisirs, a remporté le premier "Sociaal Innovatie Lab". Ce dimanche, la fondation Roi Baudouin a attribué au projet une bourse de 5.000 euros.

Pour ce premier concours "Sociaal Innovatie Lab", six équipes se sont affrontées pendant 48 heures ce week-end. Le but était d'imaginer une solution numérique créative à la problématique de la pauvreté. Les six équipes avaient été sélectionnées lors de sessions de remue-méninges (brainstorming) à Gand, Bruxelles, Anvers, Genk, Louvain et Courtrai. Elles se composaient de spécialistes ICT, d'artistes, de collaborateurs du secteur social et d'autres experts, soit 25 personnes.

Durant ce "week-end de co-création", les équipes ont conçu plusieurs prototypes bien concrets. L'équipe lauréate, qui s'est vue remettre une bourse de 5.000 euros de la part de la fondation Roi Baudouin, est le projet "DIGI-taal". Cette plate-forme numérique propose un pool de sparring-partners néerlandophones à des personnes parlant une autre langue. Via le site web digi-taal et un compte Skype gratuit, ces dernières peuvent au cours de leurs loisirs ou à tout autre moment libre se connecter et engager une conversation enrichissante.

Le projet "Waste Watchers" a quant à lui remporté le "Belgacom Award". "Waste Watchers" est une plate-forme permettant à des commerçants de faire savoir via un site web ou un SMS qu'ils disposent d'un surplus de nourriture pour x personnes. Par géo-localisation, des itinéraires sont alors établis pour les bénévoles désireux de récolter cette nourriture. Les deux projets gagnants, ainsi que quatre autre projets encore seront accompagnés pendant quatre mois par des coaches extérieurs qui seront chargés d'en assurer l'implémentation.

Vous en saurez plus à propos des divers projets sur www.sociaalinnovatielab.be et sur le site web des initiateurs www.idrops.be. Ces deux sites n'existent malheureusement qu'en version néerlandaise.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires