Didier Bellens réajuste son management

13/12/11 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Datanews

Scott Alcott au 'consumer business', Michel Georgis aux RH chez Belgacom.

Didier Bellens réajuste son management

Didier Bellens, CEO de Belgacom, réajuste son management. L'Américain Scott Alcott, qui dirigeait depuis cinq ans l'unité de 'service delivery', se voit attribuer l'importante activité 'consumer'.

Pour Scott Alcott, il s'agit là d'un fameux pas en avant. Il devient responsable d'une activité générant quelque 2,3 milliards d'euros. Alcott a travaillé pendant cinq ans chez l'opérateur télécoms américain Ameritech, lorsqu'il fut engagé en 2000 par le directeur de Belgacom de l'époque, John Goossens. Depuis cinq ans, il dirigeait tout le réseau, le déploiement du haut début 3G et VDSL Broadway.

Pour la première fois, Alcott assumera à présent une responsabilité commerciale. L'activité 'consumer' est soumise à forte pression en raison de la baisse des prix et de la concurrence croissante de Telenet et Voo. Il y remplace Michel Georgis. L'ex-patron de Proximus dirigera pour sa part les ressources humaines (RH). Comme on le sait, Astrid De Lathauwer avait quitté les deux tours début septembre suite aux problèmes autour de la personne de Concetta Fagard.

Bruno Chauvat, qui n'a été engagé que depuis quelques mois, en mai, par Didier Bellens en tant que responsable de la stratégie, dirigera ad intérim l'unité de service delivery de Scott Alcott. Igor Makedonsky devient vice-président du groupe 'legal & compliance' Ce Liégeois est actif depuis 1990 déjà chez Belgacom. De 1994 à 1998, il travailla chez le régulateur, l'IBPT.

Philip Neyt, enfin, sera compétent pour toute la communication externe, le 'branding' et la 'corporate identity'. Il reprend ainsi les tâches de Florence Coppenolle. Neyt continuera cependant d'être responsable des 'public affairs, mergers & acquisitions'.

Ce qui est étonnant, c'est que la haute direction de Belgacom ne compte désormais plus aucune femme.

Nos partenaires