Didier Bellens plaide coupable

22/09/11 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Datanews

Le CEO de Belgacom, Didier Bellens, veut tourner la page des récents scandales et s'engage à communiquer de manière plus proactive avec le personnel de Belgacom.

Didier Bellens plaide coupable

Le CEO de Belgacom, Didier Bellens, veut tourner la page des récents scandales et s'engage à communiquer de manière plus proactive avec le personnel de Belgacom. Il l'a écrit dans un courriel adressé à tous ses collaborateurs.

Ce courriel succède surtout à tout le tintouin provoqué par le réengagement de Concetta Fagard et au départ de quelques personnalités, telles la chief HR manager Astrid De Lathauwer.

"Ces dernières semaines ont été particulièrement pénibles pour Belgacom", écrit Didier Bellens au début de son courriel. Et il plaide coupable: "Les récents événements ont soulevé des questions et des doutes légitimes chez la plupart d'entre vous. Les nombreuses spéculations ont causé beaucoup d'émotion et d'incompréhension, dont j'ai moi-même sous-estimé la portée."

Le patron de Belgacom estime que le chapitre est à présent clos: "Nous en avons débattu en profondeur avec le conseil d'administration et avons décidé de tourner la page."

Dans le courriel que le journal De Tijd a été le premier à découvrir, Bellens fait l'éloge de son personnel et souhaite resserrer de nouveau les rangs. "En ces temps de crise économique, où la plupart des entreprises éprouvent des difficultés, Belgacom se porte bien. C'est avant tout grâce à votre dévouement et à votre persévérance. (...) Vous êtes des ambassadeurs pour notre société. Votre engagement et votre motivation sont nos meilleurs atouts. (...) Je suis fier de pouvoir compter sur autant de talent dans cette entreprise."

Didier Bellens s'en prend aussi à la presse: "Comme vous pouvez l'imaginer, l'information que l'on retrouve dans la presse, n'est pas toujours correcte." Il s'engage "à communiquer avec vous de manière plus proactive autant que possible" et il conclut par ces mots: "Merci pour votre compréhension et votre engagement."

Aujourd'hui même, l'on apprenait que Saskia Mermans, vice president legal, quittait Belgacom.

En savoir plus sur:

Nos partenaires