Didier Bellens jongle avec ses actions

08/08/12 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Datanews

Le courtier du patron de Belgacom, Didier Bellens, vit quelques ...

Didier Bellens jongle avec ses actions

Le courtier du patron de Belgacom, Didier Bellens, vit quelques journées chargées. Le CEO de la principale entreprise télécom belge a en effet vendu le 31 juillet dernier 167.000 actions Belgacom pour 3,9 millions d'euros. Le lendemain, Bellens exerçait plus de 39.000 options. Il a payé quasiment 1,2 million d'euros pour convertir ses options en actions, qui ont été aussitôt vendues pour 924.000 euros.

Voilà ce qu'annoncent plusieurs journaux sur base de données du contrôleur FSMA. A première vue, Bellens a donc essuyé une perte sur l'exercice de ses options. Mais tel n'est pas le cas, explique le journal d'affaires De Tijd. Le règlement chez Belgacom est ainsi fait que le propriétaire d'options a droit à des dividendes dès le moment où ces options lui sont attribuées. Si l'on additionne le montant (inconnu) des dividendes totaux sur les options au prix de vente des actions qui découlent de ces mêmes options, l'on peut dire que Bellens a enregistré un gain (de nouveau inconnu).

Sur le marché, Bellens a souscrit cette semaine à plus de 138.000 actions pour 2,6 millions d'euros. Il peut se faire verser une partie de son salaire variable en actions. Un plan d'achat d'actions lui donne le droit d'acheter des actions avec une réduction de 16,67 pour cent.

Dans une réaction, Belgacom insiste sur le fait que le jonglage avec des actions est "une affaire privée". Ce type d'achat et de vente est suivi de près par les investisseurs, parce que cela peut constituer une indication sur la manière dont une haute direction considère son entreprise.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires