Dexia: l'IT particulièrement touchée

20/09/10 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Source: Datanews

Dexia va supprimer 665 postes au niveau du groupe, dont 385 en Belgique, au-delà des quelque 1.500 suppressions d'emploi déjà annoncées précédemment.

Dexia: l'IT particulièrement touchée

Les chiffres sont là et entre-temps largement étalés dans la presse: Dexia va supprimer 665 postes au niveau du groupe, dont 385 en Belgique, au-delà des quelque 1.500 suppressions d'emploi déjà annoncées précédemment.

Si les syndicats regrettent le flou dans la communication (et n'excluent pas, au moment de mettre sous presse, des actions musclées), il semble évident que l'informatique sera particulièrement touchée. C'est ce que l'on appelle les fonctions de support. Ainsi, sur les 300 postes à supprimer dans notre pays, 77 devraient l'être dans le département informatique. Certes, les dirigeants de Dexia affirment vouloir privilégier les départs "volontaires", mais aucune précision ne filtre pour l'instant.

Pour rappel, Dexia a nommé début août Peter Billiau aux fonctions de CIO du groupe Dexia. Billiau succède à ce poste à Dirk Hoebeeck. Et chez Dexia Technology Services (DTS), la filiale informatique de Dexia basée à Luxembourg et qui mutualise une partie des services IT pour le groupe, le CEO Alain De Frenne avait été remercié fin juin et remplacé ad interim par Danny Janssens (ex-ING), en attendant la nomination d'un nouveau CEO dans les prochaines semaines.

En savoir plus sur:

Nos partenaires