Dexia centralise ses données à Luxembourg

14/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 13/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Et c'est P&T Luxembourg, en sous-traitance de Belgacom, qui vient de décrocher le contrat pour la construction d'un centre de continuité et reprise après sinistre ("recovery center") à une vingtaine de kilomètres du siège central de Dexia Luxembourg.

Dans le cadre d'un projet stratégique de regroupement de ses centres de données au Grand Duché (voir également Data News n° 26 du 7/7/2006), Dexia vient de choisir P&T Luxembourg, l'opérateur télécom historique, et sa filiale spécialisée en services de business continuity eBRC, pour l'hébergement de ses systèmes dans un centre de données redondant. Les "perdants" sont Verizon Business et BT.P&T Luxembourg fournit à Dexia une disponibilité de 99,999 % pour toutes les liaisons contrôlées et agit en sous-traitant de Belgacom pour les connexions entre les sièges de Bruxelles et Luxembourg, ainsi que pour quelques affiliés du groupe Dexia. Cette structure constituera également un point de départ pour de futurs regroupements avec d'autres entités dans le groupe. Le potentiel de capacité requis entre les centres de données augmentera au fil du temps.Avec ce contrat, P&T concrétise ses quelque 54 millions d'investissements dans un centre de données axée sur la "business recovery et continuity", à Windhof, dans le sud-ouest du pays (le long de la E411). Dexia occupera dans un premier temps un tiers des capacités du centre de données de Windhof. Discrétion luxembourgeoise oblige, le montant du contrat n'a pas été communiqué.

Nos partenaires