Deux utilisateurs professionnels sur 5 imprudents

26/07/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Une enquête du spécialiste de la sécurité Safeboot auprès d'utilisateurs professionnels dans le quartier européen de Bruxelles montre que 2 utilisateurs sur 5 autorisent des étrangers à voir leurs données sur leur PC portable ou leur PDA.

Une enquête du spécialiste de la sécurité Safeboot auprès d'utilisateurs professionnels dans le quartier européen de Bruxelles montre que 2 utilisateurs sur 5 autorisent des étrangers à voir leurs données sur leur PC portable ou leur PDA.

Et de justifier cette "intrusion" par le fait que "l'appareil ne m'appartient quand même pas!" Et 2 sur 5 également expliquent que des personnes étrangères peuvent voir ces données parce que "l'appareil est sécurisé." Des chiffres qui montrent que les entreprises ont encore beaucoup d'efforts à faire pour sensibiliser leurs utilisateurs à la sécurisation de leur systèmes mobiles et des données qu'ils renferment. Parmi les utilisateurs qui acceptent que leurs données soient vues par des tiers, plus de 80% affirment savoir que "quelque chose est installé", mais n'ont aucune idée du fonctionnement précis de ces systèmes. Un constat d'autant plus inquiétant qu'environ 40% des personnes interrogées concèdent avoir déjà perdu leur 'notebook' et/ou PDA.

En tant que fournisseur de produits de sécurité pour appareils mobiles, Safeboot commente par la voix de Tom de Jongh, expert en cryptage et sécurité, les conséquences désastreuses de la perte de données d'entreprise sensibles ou confidentielles - "Des conséquences qui sont encore largement sous-estimées en Belgique." Sans oublier que de nombreux utilisateurs stockent également des données d'entreprise sur leur ordinateur personnel ou leur propre PDA.

Au cours du 3e trimestre, Safeboot réalisera des enquêtes comparables dans d'autres pays européens.

Nos partenaires