Deux tiers de pourriels en moins dans le monde

14/11/08 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

La fermeture du fournisseur d'espace d'hébergement américain McColo a fait en sorte qu'actuellement, on recense au bas mot deux tiers de spam (pourriels ou courriels indésirables) en moins au niveau mondial.

La fermeture du fournisseur d'espace d'hébergement américain McColo a fait en sorte qu'actuellement, on recense au bas mot deux tiers de spam (pourriels ou courriels indésirables) en moins au niveau mondial.

Il était bien clair que le fournisseur californien McColo était la base d'un grand nombre de machines par lesquelles des pourriels étaient expédiés en masse. La communauté mondiale des experts en sécurité avait unanimement désigné l'entreprise web comme une grande coupable dans l'envoi de spam qui aboutissait dans les boîtes aux lettres électroniques des internautes. Or ce mardi, l'hébergeur web a été mis offline, et son impact semble en fait nettement plus grand que ce qu'on pensait.

Divers experts, contrôleurs de sécurité et entreprises de protection signalent en effet une diminution spectaculaire du trafic mondial de spam de pas moins de 75 pour cent. Les graphiques d'IronPort et de SpamCop entre autres sont révélateurs à cet égard. SpamCop.net - un important réseau de détection de spam - déclare que le nombre de pourriels expédiés a aussitôt diminué de 40 mails à quelque 10 par seconde.

Voilà donc une nouvelle particulièrement bonne pour la boîte aux lettres de tout un chacun. Il y a cependant une moins bonne nouvelle: quasiment tous les experts sont d'accord pour dire que le phénomène sera malheureusement de courte durée. Selon eux, ce n'est qu'une question de temps, avant que le vide ainsi créé sur le marché soit à nouveau comblé par des entreprises d'hébergement mal intentionnées.

Nos partenaires