Deux mille trois cent quatre-vingt-huit

19/02/03 à 00:00 - Mise à jour à 18/02/03 à 23:59

Source: Datanews

Cest le nombre dinformaticiens sans travail qui étaient lan dernier en quête dun emploi via la RVA (lOnem flamande). Soit une hausse de pas moins de 70% par rapport à 2001.

Ce nombre ne concerne que la Flandre, mais il y a fort parier que la situation nest gure plus rose de lautre ct de la frontire liguistique.Il est vrai que, tt ou tard, le secteur sortira de lornire et que lon considrera alors cette priode comme un dclin conjoncturel. Le pire, cest que cette vague de licenciements a peut-tre touch tout un ensemble dinformaticiens rcemment recycls, qui ne doivent gure caresser lespoir, mme terme, de retrouver un job. En effet, lamorce du passage lan 2000 et de la conversion leuro, nombre de programmes de recyclage ont t initis pour former trs rapidement des biologistes, gographes et autres diplms de tous poils en vritables informaticiens. En cause lpoque, le manque criant de programmaurs capables dadapter toute vitesse les systmes au changement de millnaire et la conversion de leuro. La plupart de ces programmes de recyclage ont entre-temps t stopps. Lorsque nous avions lpoque mis en doute lavenir de tous ces nouveaux informaticiens, la question fut esquive. Moyennant une formation continue, ils trouveraient en effet sans problme leur chemin dans le secteur. On estimait alors que de nouveaux projets IT continueraient de pousser comme des champignons. Aujourdhui, la situation est claire les projets restent provisoirement au frigo, et il ny a pas eu de formation continue pour les informaticiens reconvertis. Idem pour les programmeurs qui sont rests trop longtemps dans un mme environnement de dveloppement. Eux aussi ont pour linstant du mal trouver un nouvel emploi, parce quils ne matrisent pas les rcentes technologies. Ce magazine a toujours plaid pour une formation continue pousse des informaticiens. Une opinion que partage tout un chacun, y compris les employeurs, mais qui se traduit rarement dans les faits. Pour quiconque a entre-temps t exclu, lespoir subiste dans la mesure o la RVA oriente dornavant ses recyclages vers des formations plus larges.

Nos partenaires