Deux entreprises russes veulent acheter le service de 'chat' ICQ

14/04/10 à 17:46 - Mise à jour à 17:46

Source: Datanews

Deux entreprises russes envisagent de racheter le service de bavardage en ligne ICQ, pouvait-on lire, hier mardi, dans le journal d'affaires russe Vedomosti. L'actuel propriétaire de ce service, la société américaine AOL, a fixé le prix d'ICQ a quelque 300 millions de dollars (222,8 millions d'euros).

Deux entreprises russes envisagent de racheter le service de bavardage en ligne ICQ, pouvait-on lire, hier mardi, dans le journal d'affaires russe Vedomosti. L'actuel propriétaire de ce service, la société américaine AOL, a fixé le prix d'ICQ a quelque 300 millions de dollars (222,8 millions d'euros).

Selon le journal russe, les entreprises Profmedia et Digital Sky Technologies (DST) s'intéressent toutes deux au service de chat d'AOL. Profmedia est prête à offrir 120 millions de dollars, alors que sa concurrente DST pourrait aller jusqu'à 250 millions de dollars. DST et Profmedia n'ont pas voulu faire de commentaires sur leurs projets. De plus, la chinoise Tencent montrerait elle aussi de l'intérêt pour ICQ.

En raison de lourdes pertes, le fournisseur internet AOL ne fait plus partie de l'entreprise de médias Time Warner depuis décembre dernier. AOL recherche à présent des repreneurs pour tous les services qui n'appartiennent pas à ses activités de base.

Le service de bavardage en ligne ICQ est utilisé à l'échelle mondiale par quelque 42 millions de personnes, dont 18,5 millions en Russie.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires