Des ragots à la base de la chute du cours Dexia?

05/10/11 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

Les entreprises cotées en Bourse éprouvent toujours plus de difficultés à faire face aux rumeurs qui circulent sur internet. Voilà ce qu'affirme François Heynderickx, professeur de média-sociologie à l'ULB. Le cours de l'action de la banque Dexia a ainsi reculé mardi matin jusqu'à 30 pour cent notamment suite à ce genre de rumeurs.

Des ragots à la base de la chute du cours Dexia?

Les entreprises cotées en Bourse éprouvent toujours plus de difficultés à faire face aux rumeurs qui circulent sur internet. Voilà ce qu'affirme François Heynderickx, professeur de média-sociologie à l'ULB. Le cours de l'action de la banque Dexia a ainsi reculé mardi matin jusqu'à 30 pour cent notamment suite à ce genre de rumeurs.

"Des entreprises qui subissent des dommages à cause de rumeurs économiques, ce n'est pas un phénomène nouveau", prétend François Heynderickx. "Ces derniers temps, l'on assiste cependant à deux évolutions, toutes deux dues aux progrès technologiques. D'une part, les marchés deviennent plus volatiles en raison du commerce électronique et d'autre part, l'information se propage plus rapidement."

Selon le professeur, il devient toujours plus malaisé pour les entreprises de s'armer pour lutter contre les rumeurs. L'on est en effet loin de savoir toujours pourquoi un 'ragot' se répand rapidement, alors qu'un autre est étouffé.

Pour Heynderickx, Dexia a en partie elle-même alimenté ce flux de rumeurs en émettant publiquement un message peu clair. "Lorsque les gens ne connaissent pas l'entière vérité, ils remplissent les vides par des rumeurs", conclut le professeur.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires