Des pirates russes ont ciblé du personnel de l'OTAN en Belgique et des utilisateurs skynet.be

05/05/17 à 11:57 - Mise à jour à 11:56

Source: Belga

Les pirates russes "Pawn Storm" sont soupçonnés d'avoir lancé des attaques informatiques qui visaient du personnel de l'OTAN et des utilisateurs de Skynet.be entre 2014 et 2016.

Des pirates russes ont ciblé du personnel de l'OTAN en Belgique et des utilisateurs skynet.be

© iStock

Voilà ce qu'écrit La Libre Belgique aujourd'hui même sur base d'un rapport de l'entreprise de cyber-sécurité Trend Micro.

C'était aussi Pawn Storm, également connu sous les appellations Strontium, Fancy Bear, Sednit ou APT28, qui était à l'initiative des attaques perpétrées contre le réseau du candidat aux élections présidentielles françaises Emmanuel Macron.

La technique utilisée par ces pirates consista à envoyer des courriels d'hameçonnage (phishing) à l'adresse privée de membres du personnel de l'OTAN en Belgique. Une autre attaque, fin 2015, visait des utilisateurs haut placés du service e-mail de Proximus, skynet.be. Proximus le confirme. En outre, les ambassades belges auraient également été la cible de ces pirates. Les services de renseignements américains estiment que ce collectif de pirates entretient des liens étroits avec le Kremlin. Ce seraient ces mêmes hackers qui auraient également tenté d'influencer les élections présidentielles américaines fin de l'année dernière en lançant des attaques contre les serveurs du parti démocrate d'Hillary Clinton.

Nos partenaires