Des pirates publient l'empreinte digitale d'un ministre

01/04/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le Chaos Computer Club (CCC) allemand a publié dans son magazine 'Die Datenschleuder' l'empreinte digitale du ministre Wolfgang Schäuble. Selon le collectif des pirates, voilà qui pourrait tromper de nombreux scanners d'empreintes digitales.

Le Chaos Computer Club (CCC) allemand a publié dans son magazine 'Die Datenschleuder' l'empreinte digitale du ministre Wolfgang Schäuble. Selon le collectif des pirates, voilà qui pourrait tromper de nombreux scanners d'empreintes digitales.

Les pirates estiment que les empreintes digitales sont loin d'être aussi fiables comme moyen d'identification que tout le monde le croit, et veulent ainsi le démontrer. Le magazine incorpore un bout de caoutchouc portant l'empreinte digitale en question. Ce bout de caoutchouc peut être fixé à un doigt, et ce dans le but de mystifier les scanners.

Dans l'articlé publié, un pirate du Chaos Computer Club explique qu'il a pu de cette manière tromper pas moins de vingt scanners d'empreintes digitales différents. L'un d'eux était un appareil de Cross Match Technologies, qui est précisément l'entreprise avec laquelle les autorités allemandes se sont associées pour la fourniture de scanners d'accès à la douane.

Dans une première réaction au magazine allemand Heise, le ministère allemand des affaires étrangères ne se déclare pas vraiment impressionné. Le fait qu'il est relativement facile d'obtenir une empreinte digitale laissée sur un verre par exemple - c'est de cette manière qu'un membre du CCC s'est procuré l'empreinte digitale du ministre - est connue depuis longtemps déjà, y déclare-t-on. Le ministère réfléchit néanmoins à la possibilité d'entreprendre d'éventuelles actions juridiques.

Nos partenaires