Des pirates au volant

23/06/17 à 16:50 - Mise à jour à 16:51

Avec l'arrivée des connexions Internet sans fil, des ordinateurs de bord intelligents et des premières voitures sans chauffeur, l'automobile de l'avenir est confrontée aux mêmes risques que les ordinateurs et les smartphones à l'époque : tout appareil numérique connecté est susceptible d'être piraté par l'industrie de l'ombre de criminels informatiques. Votre voiture connectée peut-elle être piratée ?

Voici 6 ans déjà qu'une réponse a été apportée à la question de savoir si une voiture peut être piratée. En effet, lors de l'édition 2011 de Defcon, la conférence annuelle des pirates et experts en sécurité Internet qui se tient chaque année à Las Vegas, des chercheurs de l'université de Washington et de Californie ont pour la première fois fait la preuve en direct qu'il était possible de pirater la sécurité d'une Subaru Outback, simplement via la connexion Bluetooth. Du coup, tous les participants à la conférence se sont posé des questions. Car si un tel tour de force a suscité les applaudissements lors de cette conférence de pirates informatiques, il risque fort sur le terrain de se traduire par des accidents mortels. " Si vous donnez un tel pouvoir à une personne vraiment malveillante, vous risquez de voir toutes les voitures s'arrêter subitement sur l'autoroute ", explique David Perry, un expert américain en sécurité qui a assisté à la présentation. Voilà ce qui attend la voiture connectée. Ou, pire encore, les bolides sans chauffeur qui commencent à faire leur apparition sur les routes : il suffit qu'une personne mal intentionnée pousse sur un bouton pour que votre déplacement professionnel ou votre petite escapade en France risque d'être le dernier.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré

Nos partenaires