Des pilotes dépassent leur aéroport de destination à cause d'une formation ICT

27/10/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Il y eut pas mal de remue-ménage lorsque, la semaine dernière, deux pilotes américains ont dépassé leur aéroport de destination avec leur avion. Ils étaient en train d'expérimenter une nouvelle application ICT de leur maison mère, Delta Air Lines, sur leurs ordinateurs portables.

Il y eut pas mal de remue-ménage lorsque, la semaine dernière, deux pilotes américains ont dépassé leur aéroport de destination avec leur avion. Ils étaient en train d'expérimenter une nouvelle application ICT de leur maison mère, Delta Air Lines, sur leurs ordinateurs portables.

Mercredi dernier en soirée, les deux pilotes du vol Northwest Airlines entre San Diego et Minneapolis ont loupé l'aéroport sur lequel ils devaient atterrir. Ce n'est qu'après avoir encore volé 110 miles - et encore, sur la réaction d'une hôtesse - que les pilotes ont ramené leur appareil à l'endroit voulu. Pendant 90 minutes, ils ont négligé les messages radio des contrôleurs aériens au sol. L'armée américaine avait déjà mis en alerte 4 avions de combat pour les intercepter. L'an dernier, Northwest Airlines a été rachetée par Delta Air Lines.

Après une enquête approfondie, on a pu savoir exactement quelle était la cause de l'erreur grave commise par ces pilotes. Il n'était pas question d'état d'ébriété ou de petits sommes non autorisés, mais en fait, l'un des pilotes donnait des explications à l'autre sur un nouveau système de planning pour les pilotes, que Delta impose au personnel de Northwest. Ils ont prétendu avoir perdu la notion du temps pendant cette session de formation. Dans les médias américains, d'autres pilotes témoignent qu'il y a effectivement une migration ICT en cours et que le système de planning Delta est moins intuitif que le programme Northwest.

Northwest aurait précédemment déjà averti les pilotes que les changements dans les applications et les schémas de travail ne pouvaient en aucun cas les faire négliger la sécurité. Les deux pilotes sont provisoirement suspendus.

Nos partenaires