"Des pièges dans le système des chèques-repas électroniques"

24/04/10 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Datanews

La Fedis, la fédération du secteur de la distribution, distingue des pièges dans le système des chèques-repas électroniques. Dans un communiqué de presse, la fédération déclare craindre que ce système soit encore plus compliqué et coûte plus cher que celui des chèques papier.

La Fedis, la fédération du secteur de la distribution, distingue des pièges dans le système des chèques-repas électroniques. Dans un communiqué de presse, la fédération déclare craindre que ce système soit encore plus compliqué et coûte plus cher que celui des chèques papier.

"Le chèque-repas électronique pourrait être un pas dans la bonne direction. L'intention est louable car elle devrait engendrer une plus grande sécurité et une simplification administrative. Mais son développement menace de dérailler. Faire coexister les deux systèmes (papier et électronique) multipliera les problèmes par deux pour les commerçants", prévient la Fedis.

En outre, la fédération aurait appris "de source sûre" que les tarifs que les éditeurs de chèques-repas électroniques pratiqueraient, seraient pour les commerçants encore supérieurs à ceux des chèques papier.

Hier, Unizo plaidait dans plusieurs médias pour la suppression pure et simple des chèques-repas en versant simplement leur montant net au travailleur. Le ministre de l'économie, Van Quickenborne, a indiqué pour sa part que les chèques-repas électroniques constituaient une alternative réaliste.

Source: Belga

Nos partenaires