Des pico-projecteurs utilisés pour filmer une 'poursuite de la police'

12/06/12 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Datanews

Pour la réalisation du court-métrage Speed of Light, le collectif The Theory a eu recours aux projecteurs les plus compacts au monde avec lesquels il a projeté des images vidéo sur plusieurs arrière-plans, afin de filmer une authentique poursuite policière.

Des pico-projecteurs utilisés pour filmer une 'poursuite de la police'

Pour la réalisation du court-métrage Speed of Light, le collectif The Theory a eu recours aux projecteurs les plus compacts au monde avec lesquels il a projeté des images vidéo sur plusieurs arrière-plans, afin de filmer une authentique poursuite policière.

Derrière The Theory se dissimulent deux Britanniques qui utilisent des appareils photo numériques et des caméscopes de manière créative pour raconter des histoires. Précédemment, ils avaient déjà réalisé le court-métrage Address Is Approximate, dans lequel ils ont utilisé des images de Google StreetView. Dans la vidéo Speed of Light, ils recourent de manière détaillée à la technique du 'projection mapping', afin de filmer la poursuite policière la plus minuscule au monde avec évidemment toutes les tôles froissées et autres détonations que cela implique.

La 'videoprojection mapping' est une technique où quasiment chaque arrière-plan peut servir d'écran de projection. Cette technique de projection est souvent employée pour faire revivre des bâtiments. Le court-métrage Speed of Light démontre bien que cela ne doit pas toujours se faire à une échelle gigantesque. Un bandit en fuite tente à bord d'une Ford GT d'échapper à la police qui emploie tous les moyens, y compris un hélicoptère.

The Theory a utilisé des pico-projecteurs MicroVision, pour projeter des images vidéo préenregistrées sur des murs, sols et objets tels des tasses à café et des ordinateurs portables. Ils ont filmé les images projetées avec un Canon 5D MkII et une HD MiniCam et les ont ensuite montées pour réaliser le court-métrage Speed of Light. Ils n'ont en fait utilisé que les images filmées et n'y ont appliqué aucune animation assistée par ordinateur. Vous découvrirez dans la vidéo si le bandit réussit à s'échapper. Il s'agit en tout cas d'un clin d'oeil adressé au quatrième film Die Hard.

En savoir plus sur:

Nos partenaires