Des patches pour Meltdown et Spectre font redémarrer intempestivement des PC équipés de nouvelles puces

19/01/18 à 10:23 - Mise à jour à 10:22

Intel est en train d'examiner des problèmes de redémarrage de PC sur lesquels sont installés des correctifs pour Meltdown et Spectre. Le fabricant de puces avait d'abord affirmé que les problèmes ne concernaient que les anciens CPU Broadwell et Haswell, mais l'entreprise fait à présent marche arrière.

Des patches pour Meltdown et Spectre font redémarrer intempestivement des PC équipés de nouvelles puces

© Getty Images/iStockphoto

Sur son blog, Intel donne davantage d'informations sur les récentes mises à jour destinées à résoudre les problèmes de sécurité Meltdown et Spectre. L'entreprise éprouve des difficultés à faire correctement tourner les nouveaux patches sur toutes les générations de processeurs ciblés.

Un important problème passé en revue par Intel concerne des systèmes qui redémarrent de manière incongrue. Le fabricant pensait d'abord que ces incidents ne se manifestaient qu'au niveau des anciennes générations de processeurs, mais à présent, il semble qu'ils touchent aussi les configurations Ivy Bridge, Sandy Bridge, Skylake et Kabylake. Intel ne cite provisoirement aucune donnée chiffrée qui pourrait donner une indication du nombre de systèmes qui sont actuellement aux prises avec les bugs.

Benchmarks des processeurs Xeon

Le fabricant avait précédemment déjà signalé que ses mises à jour exercent une influence directe sur les performances du CPU des PC. Et aujourd'hui, Intel fournit les résultats étoffés des benchmarks de centres de données fonctionnant sur des systèmes Xeon.

En général, la principale réduction de performances est révélée par les benchmarks qui effectuent des tests de CPU à forte charge de tâches I/O. Dans le cas d'une charge plus faible du processeur, les différences avec les performances initiales des systèmes sont nettement moindres.

Même si les patches qu'Intel lance, entraînent encore des complications, l'entreprise conseille aux utilisateurs de les installer. Le producteur de puces a entre-temps prévu des correctifs pour 90 pour cent des CPU commercialisés ces dernières années.

Nos partenaires