Des outils de développement gratuits pour Windows Phone 7

16/03/10 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Microsoft lance sur le marché une série d'outils de développement gratuits pour Windows Phone 7.

Microsoft lance sur le marché une série d'outils de développement gratuits pour Windows Phone 7.

Redmond entend non seulement intéresser les développeurs à son nouveau système d'exploitation, mais espère aussi que lors de l'introduction des premiers appareils équipés de WP7, il y aura déjà bon nombre d'applications disponibles.

Les personnes intéressées peuvent télécharger notamment des versions gratuites de Visual Studio 2010, Silverlight 4 et XNA Game Studio 4.0, sans oublier la version bêta d'Expression Blend 4 (l'outillage pour la conception d'une interface utilisateur pour WP7).

Tous les outils intègrent un émulateur faisant tourner Windows Phone 7, afin que les développeurs de logiciels ne doivent pas attendre la sortie des premiers appareils qui devraient apparaître sur le marché en octobre. L'émulateur est même capable de simuler les possibilités 'multi-touch' de WP7, à condition toutefois que le PC utilisé dispose d'un écran tactile.

Microsoft insiste sur le fait que les développeurs qui connaissent déjà Silverlight et XNA, pourront être immédiatement opérationnels. Le code pour WP7 serait en effet en majeure partie similaire à celui de Windows et de la Xbox.

Les applications conçues pour Windows Mobile 6 ne tourneront pas sur les téléphones équipés du nouveau système d'exploitation et ce, même si Redmond garantit leur compatibilité avec d'autres plates-formes Microsoft.

Les développeurs auront la possibilité d'intégrer des applications externes. C'est ainsi que les cartes Bing ou les applications de médias sociaux pourront par exemple être liées aux applications d'album photos. Ces outils de développement permettront de conférer le 'look and feel' WP7 aux applications.

C'est en juin que Microsoft devrait mettre sur les fonts baptismaux le nouveau Marketplace for WP7-apps. Outre les magasins à orientation régionale, un 'app-store' international centralisé devrait être mis en place.

En savoir plus sur:

Nos partenaires