Des ordinateurs scolaires également piratés en Belgique

22/01/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Aux Pays-Bas, une enquête a démontré que des élèves parviennent régulièrement à entrer par effraction dans le système informatique de leur école. "Ce phénomène existe aussi chez nous", déclare Luk Van Landuyt de develop-it.be. Van Landuyt connaît bien le problème et visite les différentes écoles pour y donner des explications sur la sécurité des réseaux.

Aux Pays-Bas, une enquête a démontré que des élèves parviennent régulièrement à entrer par effraction dans le système informatique de leur école. "Ce phénomène existe aussi chez nous", déclare Luk Van Landuyt de develop-it.be. Van Landuyt connaît bien le problème et visite les différentes écoles pour y donner des explications sur la sécurité des réseaux.

Aucune donnée chiffrée n'existe, mais Van Landuyt estime que plusieurs écoles doivent chaque mois faire face à ce genre d'incidents. Et ce nombre ne fera que grimper à l'avenir, ajoute le spécialiste. Il plaide donc pour que des mesures soient prises.

"Le problème, c'est que beaucoup d'écoles ne protègent pas suffisamment leur réseau. Les mises à jour des serveurs ne sont par exemple pas souvent correctement assurées. Les écoles ont aussi une trop grande confiance dans l'entreprise qui héberge leur site web et ne savent pas si celle-ci prévoit un contrôle de sécurité externe. "Une grave erreur", dit Van Landuyt. "Quiconque loue un coffre à la banque, s'attend quand même à ce que cette dernière fasse réaliser un audit externe pour savoir où en est la sécurité", ajoute-t-il en guise de comparaison.

"Le problème se présente surtout dans les écoles primaires et secondaires, où le réseau informatique est souvent géré par une seule personne. Les écoles supérieures et les universités disposent généralement d'un réseau à la fois solide et sécurisé", explique Van Landuyt, qui signale que les autorités n'incitent guère les écoles à consacrer plus d'attention au problème.

Source: Belga

Nos partenaires