Des Néerlandais piratent les Google Glass

26/06/14 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Datanews

Il est relativement simple de pirater les Google Glass. Preuve en est que des experts néerlandais de la sécurité ont réussi à prendre le contrôle de ces lunettes intelligentes.

Des Néerlandais piratent les Google Glass

Il est relativement simple de pirater les Google Glass. Preuve en est que des experts néerlandais de la sécurité ont réussi à prendre le contrôle de ces lunettes intelligentes.

Le piratage a été effectué par des collaborateurs de l'entreprise ICT Masc et de Deloitte Nederland. Ils en ont fait le récit au journal Volkskrant qui le publie aujourd'hui.

Les pirates ont pu voir ce que le porteur des lunettes regarde, réaliser des photos et des vidéos, puis les envoyer. Une interaction humaine s'avère toutefois nécessaire. C'est ainsi que les pirates ont pu prendre le contrôle des lunettes par le truchement d'un script sur une clé USB connectée à l'entrée micro-USB des Google Glass. Cela aurait pu aussi se faire par wifi ou via l'appli sur le smartphone avec laquelle les lunettes collaborent. L'on ne sait cependant pas clairement si ces deux dernières solutions ont été effectivement testées ou si elles ne sont qu'une piste de réflexion.

Il est donc déconseillé de porter des Google Glass lors d'activités par trop délicates, comme le retrait d'argent ou une visite aux toilettes. Mais les lunettes donnent aussi par défaut accès à votre boîte mail et à votre profil Google+ et peuvent être étendues à d'autres réseaux sociaux.

Thomas Bosboom de Deloitte explique au Volkskrant qu'il n'a pas été compliqué de pirater le système. Entrer par effraction dans les Glass n'exige pas le décryptage de codes ou le piratage de serveurs. "Les pirates purs et durs ne s'y intéressent pas. Ils jugent en effet cet accès trop facile", affirme Bosboom dans le journal.

Google elle-même a déjà réagi en déclarant que dans la nouvelle version, l'écran pouvait être verrouillé. Il est possible que l'entreprise augmente encore la sécurité, avant que les lunettes soient publiquement lancées sur le marché.

En savoir plus sur:

Nos partenaires