Des millions en crypto-monnaie de nouveau dérobés

22/11/17 à 13:07 - Mise à jour à 13:07

Source: Datanews

La crypto-startup Tether signale qu'un pirate inconnu a dérobé lundi pour 31 millions de dollars de jetons ('tokens') numériques de son coffre-fort virtuel.

Des millions en crypto-monnaie de nouveau dérobés

© Getty Images/iStockphoto

Un pirate non-identifié a volé pour quasiment 31 millions de dollars (26 millions d'euros) de jetons numériques du coffre-fort virtuel de la startup Tether. Voilà ce que déclare la petite entreprise spécialisée en crypto-monnaie sur son site web. Le piratage remonte au 19 novembre, et l'argent a été transféré vers un portefeuille numérique non autorisé.

Tether est une jeune entreprise qui permet aux utilisateurs de recourir à de l'argent numérique et de l'échanger. Ce qui fait la spécificité de ce service, c'est que les jetons restent liés aux monnaies traditionnelles telles le dollar, l'euro et le yen. L'argent volé suite au piratage était de l'USDT, une crypto-monnaie liée au dollar américain.

L'entreprise est à présent activement occupée à tenter de retrouver l'argent dérobé. Elle sort aussi une mise à jour de son logiciel Omni Core en vue de contrer la circulation de l'argent volé.

Ce n'est, et de loin, pas la première fois que la crypto-monnaie est aux prises avec des piratages. En juillet, un inconnu avait encore dérobé pour 7 millions de dollars en ethereum suite à une attaque lors d'une ICO ('initial coin offering'), une phase de capitalisation en ligne. En raison d'une brèche dans la sécurité en août 2016 de la plate-forme d'échanges Bifinex, ce furent pas moins de 72 millions de dollars en Bitcoins qui prirent la clé des champs, un montant qui, au cours actuel, vaudrait... 950 millions de dollars. Les problèmes de sécurité ne sont donc pas à négliger, même s'il semble que rien ne puisse contrecarrer la marche en avant de la crypto-monnaie. La revue d'affaires Bloomberg signale que la valeur du Bitcoin, la crypto-monnaie la plus connue, a diminué brièvement après l'annonce du piratage, mais qu'elle dépasse entre-temps de nouveau nettement les 8.000 dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires