Des milliers d'emplois supprimés chez Dell, EMC et TDK

08/01/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

La fermeture et la délocalisation d'une usine de Dell en Irlande provoquera la perte de 1.900 emplois. Chez EMC, ce sont 2.400 postes de travail qui passent à la trappe et chez le fabricant de produits électroniques TDK, 8.000 personnes vont se retrouver à la rue.

La fermeture et la délocalisation d'une usine de Dell en Irlande provoquera la perte de 1.900 emplois. Chez EMC, ce sont 2.400 postes de travail qui passent à la trappe et chez le fabricant de produits électroniques TDK, 8.000 personnes vont se retrouver à la rue.

Les coups de massue se succèdent rapidement dans le secteur IT. Cette fois, ce sont Dell et EMC qui annoncent de mauvaises nouvelles. Dell ferme une usine en Irlande pour la délocaliser en Pologne. Résultat: 1.900 emplois perdus. Cette décision est surprenante dans la mesure où l'usine était l'une des figures de proue de ce qu'on appelle l'économie 'Celtic Tiger', le climat économique favorable à la haute technologie que l'Irlande avait promu dans les années '90.

Chez EMC, ce sont 2.400 emplois qui devraient disparaître au cours du prochain semestre, dont 600 au siège central et à Boston. Il s'agit là de 7 pour cent du personnel total (34.000 personnes). Les analystes se disent surpris, parce qu'EMC avait jusqu'à présent atteint ses objectifs. En Belgique, EMC avait en décembre déjà annoncé la fermeture de sa filiale Centera à Malines, ce qui provoquera le départ de 49 personnes.

Par ailleurs, TDK, producteur nippon de composants électroniques, devrait licencier 8.000 collaborateurs suite à la fermeture de 4 sites de production. On ne sait pas encore de quelles usines il s'agit, mais l'on pense qu'elles se situent en dehors du Japon. Initialement, la société tablait sur 250 millions de dollars de bénéfice, mais il s'agira probablement à présent de la plus forte perte annuelle de son histoire, soit 280 millions de dollars. L'an dernier, TDK avait déjà supprimé 17.000 emplois en Chine.

Nos partenaires