Des milliards pour maintenir l'internet opérationnel

21/11/07 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

La toile mondiale pourrait être saturée d'ici 2010, prévient le cabinet d'analystes Nemertes Research. Il est donc urgent d'investir dans de nouveaux réseaux à haut débit.

La toile mondiale pourrait être saturée d'ici 2010, prévient le cabinet d'analystes Nemertes Research. Il est donc urgent d'investir dans de nouveaux réseaux à haut débit.

Le grand besoin d'applications de plus en plus lourdes - sans les investissements nécessaires dans la capacité réseau - pourrait entraîner un ralentissement radical de l'internet et ce, dès 2010. "Effectuer un achat via internet exigera plus d'un essai, et télécharger la dernière vidéo sur YouTube prendra nettement plus de temps qu'aujourd'hui", souligne le cabinet d'analystes Nemertes Research. "Pour les utilisateurs, ce sera là un retour à la vitesse d'une connexion téléphonique." Pire encore, ajoute-t-il, il n'y aura alors simplement plus de place pour un nouvel Amazon ou Google. Pas parce qu'il n'y en aura plus besoin, mais parce qu'il y aura des problèmes d'infrastructure.

Selon les analystes, la seule solution consisterait à investir massivement dans la revalorisation des réseaux à haut débit. Pour combler l'écart entre la demande et la capacité requise, 137 milliards de dollars (92,6 milliards d'euros) s'avéreraient nécessaires. Il est important de savoir que l'étude effectuée par l'entreprise américaine a été cofinancée par l'Internet Innovation Alliance, une organisation qui mène campagne pour un meilleur internet à haut débit aux Etats-Unis.

Nos partenaires