Des mesures fiscales pour stimuler l'achat d'ordinateurs

26/12/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

A partir du 1er janvier prochain, les employeurs belges se verront offrir la possibilité d'acheter, selon une procédure simplifiée et exonérée d'impôt, un ordinateur et un abonnement à l'internet pour leurs employés disposant de revenus modestes (revenu brut imposable de 30.000 EUR maximum par an).

A partir du 1er janvier prochain, les employeurs belges se verront offrir la possibilité d'acheter, selon une procédure simplifiée et exonérée d'impôt, un ordinateur et un abonnement à l'internet pour leurs employés disposant de revenus modestes (revenu brut imposable de 30.000 EUR maximum par an).

En fait, il s'agit d'un assouplissement de la mesure en vigueur depuis 2003 et connue sous le nom de législation PC privé: l'employé achète en magasin la solution de son choix et remet la facture à son employeur qui se voit ensuite ristourner le montant non imposable (à concurrence de 760 EUR maximum).

Cet assouplissement du concept PC privé s'inscrit dans un ensemble de mesures encore relativement vagues du ministre de l'ICT Vincent Van Quickenborne (OpenVLD) visant à facilité aux Belges l'accès à l'internet.

Cet ensemble de mesures comprend, outre la prolongation du programme PC privé évoquée ci-dessus, une nouvelle offre 'internet pour tous' (PC meilleur marché avec connexion internet grâce à la récupération de la TVA) et le recyclage de PC usagers pour les plus défavorisés.

Le programme PC privé s'inspire d'un projet initié aux Pays-Bas où l'offre connaît un grand succès. Mais son équivalent belge était fiscalement moins intéressant et en outre plus complexe, ce qui explique son échec relatif. Le ministre espère désormais inverser la tendance grâce à une offre largement simplifiée au plan administratif.

Reste à savoir si Van Quickenborne adopte la bonne stratégie. Car aujourd'hui, il est possible d'acheter un petit ordinateur à 250 EUR. La connexion internet ne constitue-t-elle pas davantage un frein pour le Belge moins aisé? Les abonnements proposés par Belgacom et Telenet ne sont-ils pas trop élevés et ne conviendrait-il pas d'y remédier?

Nos partenaires