Dès lundi, Maestro inutilisable en dehors de l'Europe

13/01/11 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Datanews

La plupart des banques belges ont décidé qu'à partir du lundi 17 janvier, les cartes de débit ne pourront plus être utilisées que dans 56 pays en Europe et aux alentours, mais pas par exemple aux Etats-Unis, au Canada et en Chine.

Dès lundi, Maestro inutilisable en dehors de l'Europe

La plupart des banques belges ont décidé qu'à partir du lundi 17 janvier, les cartes de débit ne pourront plus être utilisées que dans 56 pays en Europe et aux alentours, mais pas par exemple aux Etats-Unis, au Canada et en Chine.

Les clients pourront cependant encore demander à leur banque d'activer leur fonction Maestro temporairement. Voilà ce qu'annoncent la fédération sectorielle Febelfin et le ministre de l'économie, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), dans des communiqués de presse séparés.

Cette mesure est la conséquence du nombre croissant de cas de "skimming", où les données figurant sur la bande magnétique de la carte de paiement sont copiées. Ensuite, une fausse carte est créée pour commettre des actes de fraude, généralement en dehors de l'Europe. C'est ainsi que le nombre de cas de "skimming" aux distributeurs de billets en Belgique a crû de 244 en 2008 à 442 en 2009 et à 1.846 l'an dernier, selon Van Quickenborne.

"Pour stopper cette hausse, les banques ont souhaité restreindre l'utilisation de Maestro à 56 pays surtout européens qui n'utilisent que la puce plus sûre intégrée à la carte", ajoute encore le ministre. La carte de débit pourra encore être utilisée dans des pays comme la Russie, l'Ukraine, la Grande-Bretagne et l'Irlande.

Dans les autres pays, "les opérations au moyen des cartes de crédit seront bloquées par défaut", déclare Febelfin. Mais après concertation, l'on a accepté que les titulaires d'une telle carte puissent encore demander à leur banque d'activer temporairement la fonction de paiement Maestro.

En tout, 22 banques bloqueront les cartes de débit, parmi lesquelles toutes les grandes banques, mais pas Citibank et Deutsche Bank.

Febelfin signale encore que deux pour cent seulement des gens effectuent des opérations avec leur carte de débit en dehors de l'Europe. Les cartes de crédit, elles, demeureront de toute façon utilisables partout.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires