Des investisseurs demandent à Trump de ne pas supprimer le visa start-up

04/08/17 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Datanews

Soixante sociétés, principalement des fonds de capital-risque, se sont adressées dans une lettre ouverte au président américain pour lui demander de ne pas supprimer le visa permettant aux entrepreneurs de venir aux USA.

Des investisseurs demandent à Trump de ne pas supprimer le visa start-up

Donald Trump © REUTERS/Joshua Roberts

Il est ici question de l'International Entrepreneur Rule : une disposition permettant aux entrepreneurs étrangers d'obtenir plus facilement un visa américain lorsqu'ils viennent aux États-Unis pour fonder une entreprise.

Ce mécanisme a été introduit par le président Obama et entrait normalement en vigueur au début de cette année. Sous Trump, qui veut appliquer une politique dure en matière d'immigration, cette disposition avait d'abord été reportée à mars 2018. Sauf qu'entre temps, des plans visant à complètement supprimer cette politique de visa souple pour les entrepreneurs ont germé.

Ce retournement n'est pas pour plaire aux sociétés d'investissement qui affirment avoir travaillé pendant trois ans pour mettre au point ce mécanisme. Soixante d'entre elles expliquent à Trump que la disposition permet d'attirer des entrepreneurs aux États-Unis et d'y créer des emplois, emplois qui autrement seraient créés à l'étranger. Elles demandent au président de relancer la procédure pour qu'elle puisse entrer en vigueur en mars 2018.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos