Des grands patrons de Siemens suspectés de fraude et de corruption

21/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 20/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Deux cents policiers, accompagnés de représentants du ministère public et d'inspecteurs des impôts, ont effectué une descente dans deux filiales allemandes du géant de l'électronique Siemens AG. La police soupçonne des membres du personnel hautement placés d'avoir détourné de l'argent et d'avoir corrompu des personnes.

La police allemande a déjà arrêté dix membres du personnel, dont les grands patrons Michael Kutschenreuter et Andy Mattes. Tous dix sont suspectés d'avoir détourné 20 millions d'euros par le biais d'entreprises-écrans et de comptes bancaires secrets en Suisse et au Liechtenstein. Trois des principaux suspects sont déjà passés aux aveux.Il convient encore d'enquêter pour savoir si les 20 millions d'euros ont servi à corrompre des personnes. Mais selon le ministère public, les grands patrons de Siemens disposaient d'un pot secret qui servait tout spécialement à corrompre des gens en vue de décrocher des contrats juteux et d'attirer des clients importants. Cette manière de faire est bien entendu illégale, mais nombre d'entreprises ICT s'en rendent coupables. Il y a par conséquent de fortes chances que d'autres entreprises ICT allemandes reçoivent prochainement la visite de la police.

Nos partenaires