Des géants technologiques lorgnent des pans de BlackBerry

07/10/13 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Datanews

BlackBerry mène des négociations avec Cisco, Google, SAP et d'autres à propos d'une vente (partielle). Entre-temps, des actionnaires se tournent vers la justice pour tromperie.

Des géants technologiques lorgnent des pans de BlackBerry

© RSphoto.nl

BlackBerry mène des négociations avec Cisco, Google, SAP et d'autres à propos d'une vente (partielle). Entre-temps, des actionnaires se tournent vers la justice pour tromperie.

Le fabricant canadien de smartphones a été retiré de la Bourse la semaine dernière par Fairfax Financial Holdings, mais l'affaire n'est pour autant pas close. L'agence Reuters indique en effet que l'entreprise négocie encore et toujours avec Cisco, Google et SAP à propos d'une vente complète ou partielle. Il s'agit là d'une alternative à la vente à Fairfax qui met 4,7 milliards de dollars sur la table.

Ce sont surtout le portefeuille de brevets et la sécurité du réseau Blackberry qui constituent des parties de l'entreprise intéressantes pour les géants technologiques. L'entreprise canadienne aurait demandé aux acheteurs potentiels de manifester leur intérêt. Il y aurait aussi parmi eux LG, Samsung et Intel.

Indépendamment de la vente et du retrait de la Bourse, quelques actionnaires se tournent à présent vers la justice dans le cadre d'un procès de groupe (class action suit). Ils se sentent en effet floués par Blackberry, selon The Guardian.

Dans leur plainte, ces actionnaires affirment que le fabricant de téléphones leur a présenté l'année dernière des perspectives plus positives qu'elles n'étaient en réalité. C'est ainsi que l'entreprise prétendait que la plate-forme BlackBerry 10 était bien accueillie par les développeurs, ce qui n'était pas le cas, selon la plainte.

La semaine dernière, l'entreprise a annoncé la perte d'un milliard de dollars en raison des ventes décevantes des smartphones Z10 sur BlackBerry 10.

En savoir plus sur:

Nos partenaires