Des géants IT veulent standardiser le 'software defined networking'

09/04/13 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Datanews

Avec le projet OpenDaylight, de grands fabricants de réseaux tels Cisco, Juniper et HP veulent standardiser le marché SDN naissant. Euh, pas tout à fait quand même?

Des géants IT veulent standardiser le 'software defined networking'

Plus de deux ans après la création de l'Open Networking Foundation (ONF), impliquant des noms ronflants tels Google et Facebook et avec le protocole OpenFlow comme résultat, le projet OpenDaylight voit à présent le jour. Il s'agit d'un groupe soutenu par les fabricants, destiné à stimuler le marché encore et toujours naissant du 'software defined networking' (SDN).

OpenDaylight est hébergé chez The Linux Foundation, l'organisation non marchande créée autour du développement et de la technologie open source, qui a aussi annoncé officiellement le nouveau projet. Officiellement, OpenDaylight "stimulera l'innovation autour de SDN et vise une approche plus ouverte et transparente en la matière".

Le projet reçoit le soutien des plus importants acteurs sur le marché des réseaux, à savoir Cisco, Brocade, Ericsson, IBM, Juniper Networks, Microsoft, Citrix, NEC, Big Switch Networks, Red Hat et VMware. Chacune de ces entreprises offrira du software et des moyens d'ingénierie pour en arriver à un 'open source framework'. Cisco fournira par exemple la technologie de contrôle, IBM une version open source de sa technologie Distributed Overlay Virtual Ethernet, alors que Juniper se chargera par exemple du code de protocole xmpp-client et serveur.

Et OpenFlow alors?

L'objectif est de créer une plate-forme SDN ouverte. Un but noble que celui-là, mais reste quand même à savoir si cette initiative pourra vraiment devenir un 'standard'. Une certaine latitude est en effet explicitement laissée aux fabricants participants, pour qu'ils puissent encore développer une technologie SDN personnelle. Et puis où placer désormais le protocole OpenFlow existant déjà? Officiellement, il est question qu'OpenDaylight accueille à bras ouverts les standards ouverts existants tels OpenFlow et qu'il collabore aussi avec la Networking Foundation. Reste quand même à savoir si cela sera respecté dans la pratique car sur papier, il y a quand même des visions opposées sur les API par exemple. Autre point non négligeable: sur la liste des fabricants participants, l'on ne trouve que des géants IT et aucune startup. Or nombre de startups SDN tentent justement de mettre les géants IT hors jeu par le biais de la technologie open source.

Premier résultat au 3{+è}{+m}{+e} trimestre

Le premier code concret du projet OpenDaylight est attendu au troisième trimestre. OpenDaylight est indépendant de tout système d'exploitation et sera lancé sous 'Eclipse Public License' (EPL), ce qui est assez habituel des projets basés Java.

Nos partenaires