Des formations à guichet fermé

27/06/08 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

L'entreprise de services IT Inno.com, spécialisée en architecture d'entreprise, a pris, l'an dernier, l'étonnante initiative de développer un cours interne d''enterprise architecture' en collaboration avec 5 universités, UAMS, Vlerick et Vlhora (Vlaamse Hogeschoolraad) pour en faire un 'programme académique officiel'.

L'entreprise de services IT Inno.com, spécialisée en architecture d'entreprise, a pris, l'an dernier, l'étonnante initiative de développer un cours interne d''enterprise architecture' en collaboration avec 5 universités, UAMS, Vlerick et Vlhora (Vlaamse Hogeschoolraad) pour en faire un 'programme académique officiel'.

C'est donc en janvier dernier que l''Expert class in mastering ICT enterprise architecture' a démarré. Au terme du cycle de 18 mois, les participants recevront un certificat académique d'UAMS. "Pour garder une qualité élevée, nous avons établi un numerus clausus de 25 participants, explique Johan Cattersel, CEO d'Inno.com. En raison du grand succès, nous avons dû refuser du monde." Les participants sont pour moitié des collaborateurs internes d'Inno.com et pour moitié des collaborateurs de clients. Cattersel est ravi des réactions. "Les enseignants disent que lors des évaluations, ils ont rarement vu des scores aussi bons en termes de contenu et de forme. Mais la qualité du groupe est elle aussi très élevée. Nous avons également eu des entretiens préliminaires approfondis pour évaluer l'expérience, les compétences et, surtout, la motivation des participants."

L'an dernier, Cattersel était encore assez vague sur le sujet, mais le sort semble en être déjà jeté: il y aura un deuxième cycle de formation. "Je répète mes propos de l'an dernier: tel n'était pas l'objectif. Mais notre organisation a elle aussi évolué. Tant en interne que chez nos clients, l'intérêt croît." Par ailleurs, l'effet positif escompté de l'expert class n'est pas resté lettre morte. "Nous observons que les postulants considèrent la formation comme un plus pour pouvoir travailler ici. Dès leur engagement, ils disent même explicitement qu'ils espèrent pouvoir suivre l'expert class."

En 2007, Inno.com venait aussi d'ouvrir une filiale en France, une copie conforme du concept belge. "Cette entreprise a pu très vite devenir une entité entièrement autonome, déclare Cattersel que ces bonnes nouvelles font rayonner. Elle réalise un chiffre d'affaires d'1 million EUR [l'an dernier, Cattersel évoquait l'objectif d'1 à 2 millions EUR, NDLR]. Mais cette année, on devrait certainement atteindre les 2 à 2,5 millions EUR." Plus récemment encore, il y a eu l'ouverture d'une filiale à Amsterdam, elle aussi basée sur le même concept. Ici encore, le but, c'est que la filiale vole de ses propres ailes au bout d'un an. Pour l'ensemble de l'entreprise, Cattersel table pour la fin de l'année sur un chiffre d'affaires de quelque 20 millions EUR avec une bonne rentabilité à la clé.

Nos partenaires