Des étudiants flamands vont découvrir l''unicorn factory' Stockholm

29/03/16 à 13:08 - Mise à jour à 13:07

Pour la troisième année consécutive, l'organisation estudiantine louvaniste AFT ('Academics for Technology') organise un voyage d'études dans un intéressant concentrateur européen de start-ups. Cette fois, il s'agit de Stockholm, où est installée l'entreprise Spotify. "Le microbe entreprenarial s'y propage très rapidement", apprend-on.

Des étudiants flamands vont découvrir l''unicorn factory' Stockholm

© aft

Si l'on envisage le nombre d'unicorns (start-ups évaluées à plus d'1 milliard de dollars) par habitant, la Suède est, après la Silicon Valley, le tech hub (concentrateur technologique) le plus productif au monde. Le capital-risqueur Atomico a calculé que ce pays scandinave abrite 6,3 entreprises d'une valeur d'un milliard de dollars au moins par million d'habitants, alors que dans la Silicon Valley, l'on en est à 8,1.

Même s'ils ne représentent que deux pour cent du PNB mondial, les pays scandinaves atteignent les 10 pour cent de l'ensemble des entreprises évaluées à plus d'un milliard de dollars au monde. A elle seule, la Suède en prend à son compte plus de la moitié. Les exemples connus ne manquent vraiment pas: Skype, Spotify, Candy Crush, Minecraft, Klarna, toutes ont démarré leurs activités à ou dans les alentours de Stockholm.

Dans un tel contexte, faut-il encore s'étonner que l'organisation estudiantine flamande AFT ait choisi cette année Stockholm comme destination pour son Student Startup Trip, après Londres et Berlin?

"Le cliché du Scandinave placide et travailleur semble à première vue ne pas correspondre à la culture dominante des jeunes entreprises allant de pair avec des succès rapides, des idées extrêmes et des personnalités extravagantes", suggère Lien Michiels, présidente de l'AFT. "Et pourtant, Stockholm est connue comme étant une unicorn factory. La liste des entreprises technologiques à succès issues de cette ville est réellement impressionnante. S'il est un endroit où l'on peut trouver le secret de cette réussite, c'est bien là."

Diversité

Avec iMinds, la province du Brabant flamand, Acerta et le Microsoft Innovation Center Vlaanderen (MIC) comme sponsors et en collaboration avec quelques organisations soeurs d'autres villes estudiantines flamandes, l'on a cette fois encore sélectionné quarante étudiants (essentiellement de dernière année) pour ce voyage, parmi une dizaines d'institutions d'enseignement de Flandre.

Ce qui est étonnant, c'est que des étudiants issus d'orientations moins évidentes pour ce type de visite, comme la médecine et les sciences politiques, font aussi partie des 'heureux élus'. "En comparaison avec les années précédentes, lorsque les sciences informatiques dominaient, la diversité est cette année nettement plus grande", reconnaît l'organisateur Nick Scheynen.

"C'est une bonne chose car cela indique que l'intérêt pour l'entreprenariat est en train de s'étendre dans les directions les plus variées. Nous sommes également très fiers d'avoir pu faire grimper le nombre de participantes, puisqu'elles sont cette fois 11 sur 40."

Entreprenariat

Et nous en arrivons ainsi au but du Student Startup Trips: stimuler l'entreprenariat. "Les histoires de start-ups inspirent les étudiants, et cela se voit", insiste Michiels. "De tous les participants aux voyages de deux dernières années, trois quarts sont entre-temps actifs dans le petit monde des jeunes entreprises."

"Il y en a même qui sont revenus dans la ville visitée pour y lancer quelque chose ou pour travailler pour une start-up. Et dans notre pays, certaines idées de participants ont déjà été reprises par iMinds et start it @kbc. Pas mal, non?"

"Un autre avantage du Student Startup Trip, c'est la possibilité de créer des réseaux", ajoute Scheynen. "Ce voyage constitue une période idéale pour permettre d'apprendre à connaître les étudiants ayant des idées ou des projets intéressants. S'il est une chose que nous avons apprise des éditions précédentes, c'est que la formule marche, et que les étudiants en veulent."

Spotify

Data News est cette fois encore de la partie et vous fera un compte-rendu détaillé du voyage et ce, non seulement en ligne, mais aussi dans la version papier du magazine. Le programme est en effet très alléchant. C'est ainsi qu'il y a notamment une visite du pionnier de la diffusion (streaming) Spotify au programme, ainsi que du spécialiste ehealth Frogleap et de l'incubateur estudiantin SU Incubator.

"Outre ces entreprises à succès, nous visiterons aussi des start-ups actives dans l'ehealth (esanté) et l'internet des choses", conclut Scheynen. "En outre, une visite d'un capital-risqueur est aussi planifiée, mais la cerise sur le gâteau, ce sera Spotify."

En savoir plus sur:

Nos partenaires