Des étudiants en médecine en faveur d'un Dossier Médical Electronique plus efficient

28/06/11 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Datanews

Par voie de communiqué, les plus de cent étudiants de dernière année en médecine à Louvain invitent tous les intervenants dans le Dossier Médical Electronique (DME) à agir de concert pour en arriver à un système convivial permettant d'enregistrer les syndromes de manière codée.

Des étudiants en médecine en faveur d'un Dossier Médical Electronique plus efficient

Par voie de communiqué, les plus de cent étudiants de dernière année en médecine à Louvain invitent tous les intervenants dans le Dossier Médical Electronique (DME) à agir de concert pour en arriver à un système convivial permettant d'enregistrer les syndromes de manière codée.

Pour les signataires du communiqué, ce genre de système permettrait de sélectionner des groupes de patients sur base de la maladie et serait essentiel pour améliorer la pratique médicale. La sélection possible des patients sur base du syndrome offrirait au médecin notamment la possibilité de contrôler systématiquement leur état de vaccination, de déterminer quels examens préventifs doivent être effectués et de vérifier si les patients prennent encore et toujours les médicaments adéquats et s'ils sont suivis régulièrement.

Pour mettre tout cela en pratique et pouvoir regrouper ces patients dans le système, les syndromes doivent cependant pouvoir être enregistrés de manière codée.

La plupart des progiciels DME ne disposent toutefois pas des outils indispensables pour y arriver. Sur les sept progiciels examinés par les étudiants, seul un répondait à l'attente. "Quatre autres exigeaient un véritable travail de bénédictin indigne de l'ère numérique. Et pour les deux derniers, le travail était même impossible", affirment les étudiants.

"Dans un seul cabinet regroupant quatre médecins, plusieurs systèmes de dépistage ont pourtant permis de cartographier pas moins de deux cents patients souffrant d'un diabète de type 2. L'élaboration de ce genre de listes est primordial pour améliorer la qualité de la pratique médicale", estiment les étudiants.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires